Épiphysique

Ce site est un blog : les articles les plus récents apparaissent en haut de page.

24/8/2005

Une histoire de guillemets, de nombres rationnels « transcendants » et de Photoshop

Filed under: General, Bogdanov — YBM @ 8:04 pm

(english version here)

ou… comment les frères Bogdanoff ont falsifié leur propre livre pour excuser une bourde dans son contenu

Parmi les très nombreuses bêtises que contient le livre Avant le Big Bang d’Igor et Grichka Bogdanov il y a l’affirmation, répétée deux fois dans l’ouvrage, selon laquelle « phi, le nombre d’or est transcendant ». Il y a bien pire (et bien plus intéressant du point de vue du scandale qu’il représente) dans le livre qui regorge d’erreurs de niveau élémentaire en mathématiques et physique. Personne, sinon Igor et Grichka eux-même, n’a d’ailleurs beaucoup insisté sur cette erreur, trop élémentaire pour être en soi significative. Ils ont bien essayé dans un premier temps de la justifier mathématiquement, ce qui fût surtout l’occasion pour eux d’exhiber fièrement leur totale incompréhension des travaux de Liouville et de la géométrie algébrique de base. Au final, ils ont expliqué sur un forum francophone (dans un courrier privé recopié par une « fan » tout d’abord, puis confirmé par Igor Bogdanov - alias « Anonymus » - en son nom propre) que tout était de la faute de Grasset, leur éditeur, qui aurait supprimé les guillemets présents dans les épreuves d’origine autour du mot « transcendant ».

(Note : un nombre transcendant est, par définition, un nombre qui n’est pas solution d’une équation polynomiale à coefficients entiers. Phi, le nombre d’or, est, par définition, la plus grande des solutions de l’équation X^2-X-1 = 0, qui est… une équation polynomiale à coefficients entiers.)

Voici des citations exactes de la justification donnée par Igor Bogdanov :

Dans les premières épreuves de notre livre (cf. copie ci-jointe des épreuves: http://igor.bogdanov.free.fr/EPREUVE.jpg , et http://igor.bogdanov.free.fr/epreuve-detail.jpg) le petit paragraphe consacré, en note, au nombre d’or était différent de celui qui apparait dans le livre. Voici ce que nous avions écrit page 22 des épreuves du 26 mars 2004 :

Et si vous calculez, sur une courbe logarithmique transcendante appelée `spirale d’or’, le rapport entre deux nombres successifs de cette suite, vous obtiendrez un nombre ‘transcendant’ (qui comme le nombre pi n’a pas de fin et que les mathématiciens du XVIIe siècle ont appelé « nombre d’or ».)

Chacun peut comparer avec la page 22 de cette épreuve que nous avons mise en ligne : le mot « transcendant » apparaît bien entre guillemets.

[…]
Dans les épreuves de l’ouvrage, nous avions donc (i) placé la phrase `sur une courbe logarithmique transcendante appelée `spirale d’or'’ et (ii) écrit le mot transcendant (nombre `transcendant’) entre guillemets, pour spécifier (dans un sens non strict) son lien avec la fonction transcendante engendrant la spirale d’or (et de manière implicite son lien avec le mot infini de Fibonacci). En tout état de cause, les guillemets placés à `transcendant’ étaient destinés à lui attribuer un sens `grand public’. Dans le premier tirage, la phrase `sur une courbe logarithmique transcendante appelée `spirale d’or a été jugée trop technique par l’éditeur et a donc été supprimée.

[…]
Finalement, suite à la normalisation du traitement de texte, les guillemets n’avaient pas subsisté mais ont été rétablis depuis. Il faut donc lire: ‘un nombre `transcendant’ (qui comme le nombre pi n’a pas de fin..)’. Muni de guillemets, le mot transcendant ne prête absolument pas à confusion (et renvoie implicitement aux propriétés du mot de Fibonacci).

[…]
CQFD

Plus tard, sur le même forum, Igor Bogdanov écrivait :

En ce qui concerne la « transcendance » du nombre d’or, j’ai indiqué le lien qui renvoie aux épreuves du livre où le mot « transcendant » apparaît entre guillemets. Le sens que nous avions donné, dans cette note en bas de page, au mot « transcendant » (la courbe transcendante, etc) est clair.

[…]

Il en va de même pour les autres « erreurs » relevées par YBM.

Les preuves indiscutables avancées à l’appui de cette thèse sont deux images : un prétendu scan d’une épreuve antérieure ainsi qu’un zoom sur le texte de la page.

Il est clairement visible, en effet, que des guillemets entourent le mot « transcendant ». Pour ce que j’en pense, ça ne change pas grand chose. Mais, après tout, pourquoi pas…

Mais, attendez une minute ! Il y a quelque chose d’étrange dans la répartition des espaces sur les deux lignes en question… Et, plus étrange encore, si vous examinez la liste des fichiers présents sur le site Web d’Igor Bogdanoff (image prise le 19/08/2005, mais rien n’y a changé depuis presque un an), vous y trouverez un autre fichier, Epreuve.psd (faire shift-clic pour le sauvegarder, il est peu probable que votre navigateur l’affiche correctement), un fichier au format du logiciel de retouche d’image Adobe Photoshop !

Important : Ce fichier est stocké localement sur ce site comme copie binaire exacte de l’original, en voici les sommes de contrôles afin de pouvoir l’authentifier :
md5sum = 074ff20771ce30bcc07d22f2e66baefa
sha1sum = 6827c81603054331fc8363ddd7ce43a961ef1c4e

Je suis parti de ce fichier (de toutes les images, c’est celle qui a la meilleure résolution), et y ai collé en regard des lignes concernées (en gris), les lignes correspondantes de la première édition imprimée d’Avant le Big Bang (en noir) :

(cliquer sur l’image pour la voir en taille réelle)

Les espaces sont totalement mauvais ! Il y a deux problèmes évidents :

  • Les espaces ne sont pas uniforméments réparties, le guillemet ouvrant ‘«’ est bien trop près du mot précédent, de même pour le guillemet fermant. Tous les systèmes de composition typographique (même Microsoft Word) uniformisent la largeur des espaces sur une ligne donnée, sinon dans le paragraphe entier.
  • Les règles de typographie françaises ne sont pas respectées (nous devrions avoir une espace ou une demi-espace après ‘«’ et avant ‘ »’), par contre plus loin dans la même note elles le sont, voyez ” _«_nombre d’or_ »_".

Autre curiosité : la syllabe “trans-” est légèrement en dehors du rectange de paragraphe, comme si ce bloc avait été déplacé à la main.

Mais j’ai remarqué à ce point quelque chose d’encore plus surprenant : la lettre ‘t’ qui suit le guillemet ouvrant semble avoir été mutilée, comme par le collage d’un carré copié ailleurs sous Photoshop. J’ai alors réexaminé le fichier JPEG fourni par Igor et Grichka et n’y ai, à mon grand étonnement, pas retrouvé ce détail. J’ai alors rouvert le fichier Photoshop (lui aussi fourni par les auteurs) et ai réalisé que j’avais malencontreusement désactivé un des nombreux calques qui forment le document. Ce calque a gardé la trace des retrouches opérées par Igor sur le fichier d’origine : remplacement d’un ‘t’ en partie effacé par un ‘t’ complet et léger déplacement d’un autre bloc de texte pour faire plus de place au guillemet fermant. Voici le calque qui contient la trace du déplacement de deux blocs (la couleur verte indiquant les zones vides) :

Si vous possédez le logiciel Photoshop vous pouvez vérifier tout ceci facilement. Il est aussi possible de le faire avec le logiciel libre The Gimp, que j’ai d’ailleurs utilisé. Grace à cet excellent logiciel j’ai construit une animation au format gif où vous pouvez voir l’état de la note de pas de page selon que cet intéressant calque est visible ou non :

(cliquer sur l’image pour la voir en taille réelle)

L’espacement fantaisiste et les traces de retouches enregistrés dans ce calque prouvent que le document final, le prétendu scan d’une épreuve de Grasset n’est qu’un montage, un faux fabriqué avec Photoshop autour de la copie brutale autour du mot transcendant de deux guillemets pris ailleurs (ironiquement, sans doute autour de « nombre d’or »). Quelques blocs de texte ont dû être légèrement déplacés pour faire de la place (mais pas assez…) aux guillemets. L’opération ayant mutilé un ‘t’ qui n’avait rien fait à personne, il a du être écrasé par la copie d’un autre ‘t’ pris ailleurs pour cacher le collage du guillemet ouvrant. Autre petit détail intéressant, les manipulations réalisées, enregistrées par Photoshop dans le fichier lui-même (28 septembre 2004) sont largement postérieures à la première édition de l’ouvrage (juin 2004).

Que pouvons-nous dire à ce stade ? Que les Bogdanov sont des menteurs ? Oui. Qu’ils sont des fraudeurs ? Oui. Qu’ils ont été jusqu’à falsifier leur propre texte afin de tenter d’échapper aux critiques ? Oui. Qu’ils sont incroyablement maladroits, même dans la fraude ? Oui.

Et nous pouvons dire tout cela parce que nous en avons la preuve électronique et dûment authentifiée.

À ce propos, je me sens en droit de supposer, comme Igor a bien insisté là dessus, qu’il en va de même pour les autres « erreurs » [que j’ai] relevées : ils ne sauraient y répondre sans faire appel à des falsifications et des mensonges, ce qui est très exactement ce qu’ils ont fait pour les quelque unes auxquelles ils ont réagi.

CQFD.

N.B. À la date du 15 septembre 2005, Igor Bogdanov a fait disparaître de son site l’ensemble des fichiers mentionnés ici. Les URLs correspondantes, ainsi que les contenus des fichiers vers lesquels elles pointaient, ont été déposés devant huissier de justice le 25 août 2005. Le certificat de dépot est disponible sous demande motivée à epiphysique@yahoo.fr.


Nedstat Basic - Free web site statistics Personal homepage website counter

130 Comments »

  1. j’ai téléchargé Epreuve.psd et j’ai cliqué sur le calque n°1 et là c’est magique ! on dirait que le t de “transcendant” s’est fait bouffé par les souris !!
    Ce sont sûrement des rois de la physique théorique, mais en tous cas sous photoshop, ils cartonnent (24 calques utilisés).
    Le plus incroyable, c’est qu’il laisse ça sur leur site à la portée de tout le monde ..
    PS : tes liens ne fonctionnent pas.

    Comment by rayon_z — 26/8/2005 @ 10:23 pm

  2. Un bref commentaire sur le document exprimé (à la manière dont on exprime un citron jusqu’à sa fibre sèche) par YBM : assez délirant. YBM n’a jamais écrit de livre. Rien d’anormal à ce qu’il ignore que la fabrication d’un ouvrage repose, avant publication de la version finale, sur de nombreux jeux d’épreuves intermédiaires. J’ai scanné plusieurs épreuves du même texte avant de les mettre en ligne. Le soit disant “travail d’expert” d’YBM ne changera rien à l’affaire : les bonnes pages originales (même celles qui laissent apparaître un “t” un peu faiblard) contenaient bel et bien les fameux guillemets d’épreuve.

    Comment by igor — 27/8/2005 @ 1:52 pm

  3. C’est ça, Igor, prends nous pour des c…

    Comment by YBM — 27/8/2005 @ 4:28 pm

  4. Vous prendre pour des c…? Outre le fait que je ne m’adresse pas à ce “Pluriel de Majesté” auquel tu penses (Nous, toujours Nous), il ne s’agit pas de cela. Seulement de te faire comprendre que tu ne peux pas faire dire à ces épreuves autre chose que ce que nous avions initialement écrit. Le jeux compliqué des caches, contre caches et autres effets clignotants sur scan ne diront jamais rien d’autre.

    Comment by igor — 27/8/2005 @ 7:51 pm

  5. C’est assez inutile la dénégation, je dirais même néfaste à votre défense. Pensez-vous que l’important soit que vous l’admettiez ? L’important est que les preuves soient indiscutables…

    Et elles le sont…

    Comment by YBM — 27/8/2005 @ 7:57 pm

  6. Des preuves indiscutables? Pas sur la base de ce que “démontres” ci-dessus. Quelle que soit la définition du “t” (puisque cet “indice” te paraît de la plus haute importance), quelle que soit l’édentation d’une phrase scannée, l’important, tu devrais simplement en convenir, tient au fait que les guillemets sont bel et bien présents sur l’original. Quant à ton argument de la “règle des espaces” il est franchement ridicule : je t’apporterai une centaine d’exemples, tirés des épreuves de ALBB, qui violent cette soit disant règle. Une épreuve, c’est précisément fait pour ça : corriger les problèmes de composition.

    Comment by igor — 27/8/2005 @ 9:18 pm

  7. Plus c’est gros plus ça passe ?

    Comment by YBM — 27/8/2005 @ 10:41 pm

  8. On voudrait bien vous accorder le bénéfice du doute, mais :

    Soit un livre de 390 pages, et chacune de celles-ci comprenant environ 1300 lettres, la probabilité qu’une modification aléatoire
    porte sur une lettre L d’une page P est de 1/500 000.

    La modification avait-elle pour but d’ajouter les célèbres guillemets de la page 22 (?)

    Comment by rayon_z — 28/8/2005 @ 1:00 am

  9. N’hésitez pas à cliquer sur les images (ou mieux à examiner le .psd vous-même) pour les voir en taille réelle si vous avez oublié vos lunettes, il y a de petits détails qui permettent des calculs de probabilités assez marrants (quoi qu’à ce niveau c’est plus infinitésimal encore que dans pour les constantes fondamentales).

    Il y a un principe fondamental dans l’escroquerie qui dit « N’avouez jamais ! »

    Il n’a qu’un léger défaut : en présence de preuves matérielles il prouve, plus encore s’il en était besoin, l’intention d’escroquer.

    P.S. et je ne parle même pas de la prétentue composition de textes avec Photoshop chez Grasset (et rétroactive puisqu’une épreuve du 26 mars 2004 comprend des modifications réalisées le 28 septembre 2004, bien après la première édition du livre - pas de bol Igor : Photoshop enregistre les dates de modification dans les données du fichier), j’en connais un qui a oublié que le data processing (private joke) comprend le text processing et le image processing (et aussi la différence entre les deux), mais quand on ne comprend rien à rien et qu’on croit tout savoir sur tout on risque de déraper, n’est-ce pas Igor ?

    Comment by YBM — 28/8/2005 @ 2:04 am

  10. Tu me fais penser à mastifs qui tirent sur la chaîne jusqu’à l’étranglement. Le coup du “c’est un faux!” tu nous l’a déjà fait avec Heudier. Donc tu repasses le même plat. Comme tu n’as rien d’autre à te mettre sous la griffe, tu va faire ton trou dans cette histoire de guillemets et, comme il se doit, en attendant des jours meilleurs, tu va y passer l’hiver. Je n’ai jamais dit que Grasset avait utilisé Photoshop pour composer ses textes. C’est peut-être le cas, mais je n’en sais rien. En revanche, ce que je sais, c’est que j’ai bel et bien utilisé Photoshop pour ouvrir et enregistrer les images scannées. Photoshop m’a permis d’enregistrer les images sous différents formats : PDF, PSD, JPEG, etc. Et alors? où est le problème, au juste? Dans un “t” un peu faiblard en définition? Lorsque je serai de retour à Paris, je te ferai des scans de n’importe quelle page des épreuves du bouquin et tu verras y apparaître toutes sortes de défauts d’impression : des lettres à moitié bouffées, des mots sans espace, des édentations bizarres, etc. L’auteur reçoit, pour un livre (et selon l’importance des corrections et modifications), au moins une dizaine d’épreuves de la même page. Or des différences notables apparaissent souvent sur une même page : l'’une est bien imprimée, l’autre pas.

    Quelles conclusions en tirer? Simplement qu’une épreuve est, comme son nom l’indique, un espace de travail. Chaque page est destinée à être corrigée de ses nombreux défauts. Celle que j’ai affichée comporte toutes sortes de coquilles de composition (à cet égard, il est quasiment certain que les guillemets ont disparu au moment où le correcteur de la maison a indiqué, par signes conventionnels, qu’il fallait laisser plus d’espace entre chaque mot. Ces signes sont portés “à la main” et ils sont parfois source de confusion.

    Pour terminer avec cette affaire, j’ai le sentiment que tu as créé de toutes pièces ce problème des “guillemets” pour 3 raisons :

    1. Tu es manifestement “gêné” par la présence de ces guillemets qui affaiblissent ton argumentation
    2. Tu cherches à renforcer l’idée que nous aurions produit un “faux” à propos du témoignage de Heudier
    3. Tu n’as rien de mieux à faire (peut-être s’agit il là de la vraie raison).

    L’essentiel, je te le rappelle, c’est que les fameux “guillemets” sont bel et bien présents sur les épreuves.

    Comment by igor — 28/8/2005 @ 1:07 pm

  11. Pas de panique, c’est trop tard.

    Comment by YBM — 28/8/2005 @ 1:57 pm

  12. Edentation
    Quand toutes les dents sont absentes
    (http://www.astratech.com/Main.aspx/Item/166785/navt/56/navl/56048/nava/56049)

    Vous mentez comme des arracheurs de dents.

    Dentifricement vôtre,
    Professeur Yin

    Comment by Professeur YIN — 28/8/2005 @ 2:46 pm

  13. Comme aime à le dire votre préfacier « The devil is in the details ». Le paradoxe dans cette histoire est que vous avez creusé la propre tombe de votre livre. Cette bourde sur la transcendance de phi est bien trop élémentaire (c’est comme si vous aviez écrit que 3 est pair) pour être vraiment significative. Par contre les deux justifications techniques de la version avec guillemets (la version Liouville, où vous montrez ne rien comprendre à l’analyse réelle, et la version géométrie algébrique, où vous montrez ne pas savoir ce qu’est une variété algébrique) démontrent votre incompétence en mathématiques et votre roublardise dans l’argumentation. Le coup du montage avec Photoshop vous fait déchoir de la roublardise à l’indignité.

    Comment by YBM — 28/8/2005 @ 4:47 pm

  14. A ton avis : le coup du “C’est un faux” (à propos de Heudier, à propos de Photoshop, etc) te fait tomber dans quelle catégorie?

    Comment by igor — 28/8/2005 @ 9:32 pm

  15. Je ne cherche pas de compliment, je n’en mérite d’ailleurs aucun : il était trop bien facile de vous confondre. Il fallait juste croire qu’un tel niveau de puérilité fût possible, ce que je n’ai pu envisager qu’après être tombé sur un autre mensonge idiot du même acabit.

    Comment by YBM — 29/8/2005 @ 12:36 am

  16. Puisque tu parles de nous “confondre” : il ne t’est donc jamais venu à l’esprit que d’autres (ceux qui ne participent pas forcément aux chasses du comte Zarov) pourraient, à juste titre, s’étonner d’une telle accumulation de “preuves” contre nous? Prenons Epiphysique, par exemple : au-delà des apparences d’un site “normal", il s’agit, en réalité, d’un dispositif de guerre au sein duquel chacun (je veux dire : chaque intervenant) prend sa part du combat sans merci que tu nous livres depuis des années. De là, évidemment, le sentiment de “consensus anti Bogda” que la lecture de ce blog ne saurait manquer de susciter auprès du lecteur non averti. Faut il vraiment s’en étonner? Laurence vient de m’envoyer un mail dans lequel elle me dit que tu supprimes systématiquement (probablement un filtre “anti Laurence") chacune de ses interventions sur Epiphysique. Est-ce qu’une telle censure te paraît normale? Dans ces conditions, peut-on encore parler de débat objectif?

    Comment by igor — 29/8/2005 @ 2:16 pm

  17. Ceci n’est pas un forum, la politique de modération est du ressort de l’auteur de l’article - tout comme sur le site de Catherine - par exemple, des messages qui vous défendent il y en a pas mal sur les différents articles. Les seuls messages effacés sont ceux de Laurence (et ce ne serait vraiment pas un service à vous rendre que de laisser ses criailleries hystériques).

    « Des années » ? Elle est bien bonne celle là ! Auriez-vous oublié que ce n’est qu’il y a à peine plus d’un an seulement vous me traitiez sous un faux nom et devant une citation exacte de Schreiber de « falsificateur » m’invitant à regarder cette histoire d’un peu plus près. Si je me suis trouvé en face du plus gros scandale médiatico-pseudo-scientifique de la décennie (mettons), c’est de la faute à qui ?

    Enfin, tout est bon pour essayer de changer de sujet n’est-ce pas ? (et lire le mot de « débat » sous votre plume de truqueur professionnel ne manque pas de sel)

    Dorénavant tout commentaire qui n’aura pas un rapport direct et unique avec la preuve de votre montage sera effacé (en plus des Laurenceries bien sûr).

    Comment by YBM — 29/8/2005 @ 7:21 pm

  18. Bonjour Igor,

    Le nombre d’articles présents sur ce site n’est ni supérieur au nombre de pseudos foireux que vous avez utilisés pour défendre vos prétendus travaux, ni au nombre de personnes que vous avez menacées de procès. Il est par contre très inférieur au nombre d’absurdités proférées dans chaque chapitre de vos prétendus livres de vulgarisation. D’autre part, si en droit français le parjure n’est pas un délit, cela ne vous rendra pas plus intelligent de nier vos falsification de documents. Veuillez donc pour une fois faire preuve d’un minimum de décence, cela nous changera un peu.

    Comment by alain_r — 30/8/2005 @ 9:32 am

  19. Salut Alain,

    Je prends la route pour Paris dans quelques minutes. Je viens de lire ton commentaire et j’y réponds au bord du chemin.

    “Le nombre d’articles présents sur ce site n’est ni supérieur au nombre de pseudos foireux que vous avez utilisés pour défendre vos prétendus travaux…”

    Je me suis déjà expliqué 100 fois sur ce point. Le nombre de “pseudo foireux", comme tu l’observes, se limite à ceux que j’ai reconnus sur Usenet. A cette époque, il ne s’agissait que de “dialoguer” à la même table avec d’autres pseudos (YBM, Romnuphle et tant d’autres) secrétés comme une routine par le web. Je rappelle, au passage, que le fameux Professeur Yang ne faisait pas partie de la bande : il s’agit de quelqu’un de bien réel qui, un jour, apparaîtra peut-être (s’il le souhaite) au devant de la scène.

    “…ni au nombre de personnes que vous avez menacées de procès.”

    Contrairemente à ce que tout le monde raconte, nous ne sommes pas procéduriers. En tous cas, pas contre les personnes. Si nous avions voulu attaquer YBM et consort, ce serait fait depuis longtemps sur la base des arguments “béton” qu’ils nous ont livré. L’affaire de “Ciel et Espace” (qui, faut-il le rappeler, n’est qu’une entreprise commerciale dont le seul objectif consiste à vendre du papier au plus grand nombre) relève d’autre chose : l’attaque de ce journal n’est ni “gratuite", ni “scientifique", ni “morale". Elle est simplement mercantile. Il suffit de considérer avec quelle célérité le Directeur de la Publication s’est précipité vers les micros qu’on lui tendait pour faire parler de son journal. En ce qui te concerne, il ne s’agissait pas d’une “menace de procès” mais, plus simplement, d’un rappel à l’ordre : le rapprochement que tu avais risqué entre nous et le Front National nous semblait non admissible.

    “Il est par contre très inférieur au nombre d’absurdités proférées dans chaque chapitre de vos prétendus livres de vulgarisation…”

    Ne t’en déplaise, ALBB n’est rien d’autre qu’un livre de vulgarisation. Faire partager au plus grand nombre des concepts scientifiques est un travail compliqué dont nous pensons connaître mieux que toi les pièges et les difficultés. Tous les ouvrages de vulgarisation, jusqu’à Hawking dans “Une Brève Histoire du Temps” contiennent des erreurs. Tous, sans exception. Ces erreurs ou approximations sont inévitables dès lors qu’il s’agit de “déformer” un concept scientifique afin de permettre à un lecteur non averti d’en comprendre la signification. Aucun écrivain scientifique n’est exempt d’écrire des approximations. Prends Hubert Reeves dont tout le monde s’accorde pour vanter (à juste titre) les mérites de vulgarisateur. Voici une lettre que nous avions reçue d’un ami physicien il y a quelques temps concernant Patience dans l’Azur :

    “Salut,

    j’ai trouvé un truc pas mal dans Patience dans l’azur de Reeves seuil p206

    “Niveau des quarks et des leptons:

    Au niveau le plus élémentaire de la réalité,cinq grands acteurs dominent la scéne : DEUX QUARKS ,l’électrons et le neutrinos


    Bon ok c’est dominant donc on peut se passer de citer le quark mais c’est une approximation. C’est pas faux et c’est trois fois rien mais il y MIEUX! 10 lignes après on lit:

    “Niveau des nucléons:

    Passons au niveau supérieur. Ici les quarks se combinent TROIS PAR TROIS. Ils engendrent ainsi de vastes familles qu’on appelle les “HADRONS” (ou particules à interactions fortes).”

    Rigolo non? puisque hadrons=Baryons+MESONS. ”

    Et ainsi de suite. Donc s’il te plaît, cesse d’agiter ces “erreurs” comme la seule caractéristique de notre bouquin. La vérité de ce livre ne se limite pas à ça.

    “D’autre part, si en droit français le parjure n’est pas un délit, cela ne vous rend pas plus intelligent de nier vos falsification de documents.”

    Merci de ce joli compliment. Quant on a, comme toi et bien d’autres sur ce site, l’esprit orienté vers la démolition de nos travaux, il est, bien sûr, beaucoup plus commode de parler de “falsification de documents” plutôt que de s’en tenir à la stricte réalité des faits : les célèbres “guillemets” sont bel et bien présents sur l’épreuve originale. C’est tout. Le fait d’avoir scanné cette épreuve en passant par Photoshop et le travail extra-ordinaire (à tous les sens du terme) fourni par YBM pour “prouver” qu’il s’agit d’un faux ne changeront rien à l’affaire.

    “Veuillez donc pour une fois faire preuve d’un minimum de décence, cela nous changera un peu.”

    Depuis le début de cette guerre dont les mobiles réels disparaissent peu à peu pour faire place à une énergie aveugle de destruction, je crois avoir fait preuve d’une certaine modération. Est-ce toujours ton cas? Au lecteur d’en juger. Tout comme il lui appartient de juger du comportement du Maître du Haut Château (je parle d’YBM lui-même) : est-il normal qu’il “bannisse” Lau-ren-ce de ce site au prétexte qu’elle manifeste son désaccord avec la thèse défendue dans cet article? Est-il “décent” (pour reprendre ton expression) qu’il la qualifie, sans autres états d’âme, de “crieuse hystérique"? Je ne le crois pas. Pas plus, d’ailleurs, que je n’ai jamais pensé que les excès d’un langage public pouvaient servir la cause de quiconque.

    Comment by igor — 30/8/2005 @ 1:35 pm

  20. avez vous lu “la mélodie secrète” de Trinh Xuan Thuan ??? toute personne s’intéressant et donnant son avis sur la physique du cosmos et la mécanique quantique devrait l’avoir fait…

    Comment by couscous — 30/8/2005 @ 2:27 pm

  21. Vous avez raison, la « vérité » du livre ne se limite pas à ces erreurs (cette fois les guillemets étaient inutiles), mais aussi à une ridicule et outrancière manière de vous poser en doubles génies et à un style dont le pompeux n’est atténué que par un forte tendance à faire de la retape entre deux citations truquées.

    Vous qui ne savez même pas définir ce qu’est une courbe algébrique sans vous planter, vous osez asséner à Alain Riazuelo que vous sauriez faire partager au plus grand nombre des concepts scientifiques […] un travail compliqué dont nous pensons connaître mieux que toi les pièges et les difficultés ? Vous devriez vraiment lire sa thèse ! Je me demande si vous vous rendez compte que, quand vous vous exprimez en public, vous n’êtes pas dans un de ces dialogues jumeaux, que j’imagine savoureux, où vous vous qualifiez mutuellement de génies incomparables. Les délires ne passent pas.

    Si j’avais laissé les messages de Laurence, il serait resté cette impression : Les “bogdas” ont beaucoup de détracteurs, parmi les lecteurs de leur livre en particulier, et le gros des messages qui les défendent sont des gloussements hystériques. Je ne crois pas que ça vous servirait beaucoup. Aucun site ou forum modéré au monde ne saurait, de toute façon, tolérer de tels messages. En dehors du spam, depuis la création de ce site, je n’ai supprimé aucun message sinon ceux, récents, de Laurence.

    Pour préciser le propos d’Alain, voici une phrase d’un e-mail que j’ai reçu d’Igor/Grichka Bogdanov : « Dans le cas contraire, si tu refuses notre proposition et souhaites poursuivre ta guerre insensée, tu dois savoir que nous n’hésiterons pas à nous défendre devant les juges. ». Si on voulait faire une réunion des personnes menacées de procès par les Bogdanov, il faudrait louer un amphithéatre (je propose Polytechnique).

    Bon, on part encore en hors-sujet. Je rappelle aux contributeurs (en particulier à Igor, auquel je rappelle aussi qu’une étiquette HTML comme <i> ça se ferme, sur l’Internet en tout cas - sur l’Internex c’est p’tet aut’chose, et aussi que Usenet n’est pas le Web - et existait même avant l’Internet : ça la fout mal pour un vulgarisateur même si indulgent envers ses propres « approximations », qui sont plus simplement des bêtises hénaurmes) que tout message qui n’aurait aucun rapport avec l’article qui établit la réalité du fait de montage sera supprimé.

    P.S. Les commentaires sur C&E valent leur pesant de gravitons, venant de tels mystificateurs, si friands des plateaux télés les plus putassiers.

    Comment by YBM — 30/8/2005 @ 8:49 pm

  22. Je ne comprends même pas pourquoi Igor y tient tant, à ses guilles. Depuis quand le fait de placer un terme mathématiques entre guillemets en change-t-l le sens, fût-ce dans une direction plus « grand public » ? Si j’écris que « le nombre 3 est “pair"* », j’écris une connerie, même si j’explique ensuite que les guilles me permettent de donner au mot « pair » le sens grand public d’« impair ».

    *désolé pour les chiures de mouches.

    Comment by Cobab — 31/8/2005 @ 3:20 pm

  23. Pour cela, encore faudrait-il qu’Igor soit psychologiquement capable de reconnaître une erreur, et avant cela de conceptualiser qu’il puisse en faire. Tout porte à croire qu’il ne l’est pas.

    Comment by alain_r — 31/8/2005 @ 4:11 pm

  24. Cher Alain,

    Mëme si “le point le plus obscur est toujours sous la lampe", je ne crois pas au principe d’infaillibilité. Pas plus pour les autres que pour moi-même.

    Comment by igor — 31/8/2005 @ 4:39 pm

  25. Pour la faillibilite des autres, on est au courant. On sait que les deux jumeaux peuvent faire un paragraphe intitule l’"erreur” d’Einstein dans ALBB, et de nombreuses allusions au revirement de Hawking sur le paradoxe de l’information des trous noirs. Par contre, pour leur capacite a reconnaitre ne serait-ce qu’un soupcon de doute quant a la valeur de ce qu’ils ont dit a propos de la transcendance du nombre d’or ou l’influence de l’expansion de l’univers sur la taille du systeme solaire entre autres aneries, on attend de voir.

    Comment by alain_r — 1/9/2005 @ 10:05 am

  26. Laurence semble ne pas bien comprendre ce qu’est un site éditorial - elle a aussi, comme sa nouvelle copine la foldingue de C., du mal à comprendre Wikipedia (et aussi ce qu’est une preuve), je ne vois pas pourquoi je serais tenu de la laisser déverser ici ses opinions, comme elle le dit fort à propos, puisqu’il ne sont que cela (ni argument, ni raisonnement et surtout le déni pur et sans portée d’une preuve) et ne sont postés que dans le but de submerger et rendre illisible cette page. Il y a deux forums liés à ce site, l’ancien (encore en activité) et le nouveau dans lequel un fil est consacré à cet article :
    http://bogdanoff.forumactif.com/index.forum
    http://ybmessager.free.fr/epiphysique/forums/phpBB2/index.php

    Le second permet même de poster sans s’authentifier. Sur aucun de ces deux forums aucun message n’a jamais été supprimé.

    Comment by YBM — 2/9/2005 @ 1:24 am

  27. Je ne mets pas “les pieds” sur un site dont tu es l’administrateur, et où tu pourras censurer et/ou déformer mes messages à ta guise sans que je puisse y changer quoi que ce soit. Si j’avais eu le moindre doute sur ton honnêteté, cette expérience aurait été édifiante… Tiens, puisque tu parles de preuve, en voici une : j’ai toujours soupçonné que tu triais tes commentaires, en essayant d’en poster chez toi j’en ai la preuve !

    Comment by Laurence — 2/9/2005 @ 11:35 am

  28. je ne vois pas pourquoi je serais tenu de la laisser déverser ici ses opinions, comme elle le dit fort à propos, puisqu’il ne sont que cela (ni argument, ni raisonnement et surtout le déni pur et sans portée d’une preuve)
    C’est quand même merveilleux, un blog où on n’a pas le droit d’exprimer ses opinions sur le contenu de l’article ! Où il faut faire la preuve que les accusations de l’auteur sont fausses ! Et si tu prétendais que les Bogdanov ont commis un meurtre, en fournissant une “preuve” qui me paraitrait complètement bidon, il faudrait que je fournisse la preuve qu’ils n’ont jamais tué personne ?

    et ne sont postés que dans le but de submerger et rendre illisible cette page.
    Non, le but du premier message était de commenter cette pseudo-preuve qui pour moi n’en est pas une, ça ne pouvait pas être plus dans le sujet. Simplement, ça contredisait ce que tu prétendais dans ton article. C’est la seule raison pour laquelle tu m’as censurée. Mes messages suivants portaient sur la censure exercée contre moi, et sur l’idée, évidente, que tu devais trier les commentaires de ton blog pour n’en garder que ceux qui te sont favorables.

    Il y a deux forums liés à ce site, l’ancien (encore en activité) et le nouveau dans lequel un fil est consacré à cet article :
    Et ça, ce n’est pas merveilleux ? Tu crées un blog, tu y postes des articles, et si on n’est pas d’accord avec leur contenu on n’a le droit de te répondre que sur un de tes forums !!!!!! Dites-moi que je rêve, ou que j’ai mal lu !

    Comment by Laurence — 2/9/2005 @ 12:04 pm

  29. Je laisse ces deux derniers messages parce qu’ils illustrent très bien pourquoi les précédents messages de Laurence ont été effacés : absence totale de logique, un genre de mauvaise foi qui ne peut provenir que du fanatisme ou de la bêtise et la manie de lire autre chose que ce qui est écrit…

    « un blog où on n’a pas le droit d’exprimer ses opinions sur le contenu de l’article ! Où il faut faire la preuve que les accusations de l’auteur sont fausses ! ».

    Non, Laurence, ce n’est pas ce que j’ai écrit : ce qu’il faudrait c’est une preuve que ma preuve n’est pas une. Ce n’est pas du tout la même chose qu’une preuve que la conclusion de mon argumentation est fausse. Pour innocenter il n’est nul besoin de prouver l’innocence, mais seulement de montrer fausse l’argumentation de l’accusation.

    « Je ne mets pas “les pieds” sur un site dont tu es l’administrateur, et où tu pourras censurer et/ou déformer mes messages à ta guise sans que je puisse y changer quoi que ce soit. »

    Ça tombe bien, sur ce blog les auteurs des articles sont les administrateurs des commentaires sur lesquels tu ne mets le pieds.

    « Tiens, puisque tu parles de preuve, en voici une : j’ai toujours soupçonné que tu triais tes commentaires, en essayant d’en poster chez toi j’en ai la preuve ! »

    Non, tu as la preuve que j’ai supprimé tes messages, rien d’autre.

    P.S. je signale à Laurence, grande lectrice de cette page, qu’elle fait une erreur de logique (encore) dans son dernier ajout (je mets pas le lien, cherchez donc avec Google). Que certaines fautes d’orthographe ou de grammaire aient été corrigées dans les commentaires (sur demande ou non, ce n’est pas la question) ne prouve pas que d’autres fautes faites par d’autres contributeurs ne l’aient pas été. Qui sait par exemple si je n’ai pas corrigé certaines des siennes que j’aurais remarquées ? En l’absence d’une situation où elle aurait commise une faute qu’elle m’aurait demandée de corriger sans que je le fasse, son « raisonnement » tient assez mal. En définitive elle a raison : il y a bien ici des castes : celle de ceux dont les commentaires ont quelque rapport avec le sujet et celle de ceux qui postent des inepties. Pour l’instant la seconde compte deux membres pour cette page, l’un des deux étant directement concerné et illustrant ainsi mon propos, seul l’autre est modéré tant qu’elle n’a rien à avancer contre cette preuve sinon une simple opinion.
    P.P.S. En fait c’est très simple : toute demande de correction de commentaire portant sur la grammaire ou l’orthographe adressée aux auteurs des articles est honorée. C’est arrivé à de nombreuse reprises.
    P.P.P.S. Ayant ainsi donné l’occasion à l’autre (le premier s’est fait couper la chique par un calque) de se palucher dans une nouvelle passionnante chronique je vous laisse.

    Comment by YBM — 2/9/2005 @ 7:24 pm

  30. Bonjour à tous,

    Je suis un fidèle de la première heure ayant suivi depuis le début, et à travers tous les sites existants, l’évolution de cette histoire “sans fin".

    J’ai plusieurs petites questions pour un peu tout le monde, et je tiens à préciser qu’elles ne reflêtent en aucune manière une opinion biaisée et destinée à ne pas évoluer. J’ai en effet la prétention en tant qu’intervenant “extérieur” de faire valoir ma swissattitude de neutralité. De là à considérer que je ne pense rien de tout “ça", il y a un pas que j’invite à ne pas franchir. Ceci étant dit :

    1/ YBM ==> en toute honnêteté, combien de visiteurs se rendent mensuellement sur les sites que tu animes?
    2/ Igor ==> Vous semblez mépriser le personnage, alors pourquoi visiter régulièrement ces sites et y contribuer?
    3/ Igor ==> Vous revendiquez (à un titre qui varie de “juste” à “injuste” en fonction de chacun) votre statut de chercheurs… Sur quoi travaillez-vous en ce moment? Quelles direction allez-vous donner à la suite de vos travaux?
    4/ YBM ==>N’avez-vous pas le sentiment d’avoir participé contre votre grè à une jolie campagne de “marketing viral"? Après tout, comme pour Houellebecq, qu’on en parle en mal ou en bien, l’essentiel n’est-il pas qu’on en parle?
    5/ Igor ==> Comment comptez-vous “respectabiliser” votre travail de recherche, dans la mesure où pour l’heure, il semble que les suites données par la communauté scientifique à vos travaux soient quasi-inexistants? La frustration de cette non reconnaissance ne constitue pas pour vous, en tant que chercheur, une émulation suffisemment puissante pour chercher à confirmer le bien fondé de vos thèses?

    Je m’arrête là, laissant d’autres questions en suspend qui verront le jour si des réponses (même brêves…;) sont apportées à ces quelques points.

    Merci
    Julien Alexandre

    Comment by Julien — 7/9/2005 @ 4:38 pm

  31. Nombre de visites mensuelles : entre 1500 et 5000 sur les douze derniers mois (sans compter le forum), avec une moyenne d’environ 3000.

    Le sens de votre seconde remarque est paradoxal, puisqu’il paralyserait tout forme de critique sous peine de faire de la publicité à qui est l’objet de la critique. Le rapprochement avec Houellebecq me paraît aussi un peu limite, cet écrivain - à mon avis - produisant une œuvre réellement intéressante au délà du battage médiatique autour de lui (même s’il est vrai qu’il est plus organisé par ses ennemis que par ses amis).

    L’ouvrage Avant le Big Bang se vendait déjà bien au moment où les premiers articles sur les Bogdanov ont été publiés ici. Il est peu probable qu’un site Internet ajoute à la notoriété d’animateurs de télévision (à la limite à l’étranger). Si la notoriété des Bogdanov s’en trouve augmentée c’est en tant que mystificateurs et truqueurs, c’est donc faire (un peu) échec à leur plan de communication basé sur le détournement de la mission que leur a confiée France 2. Ce n’est pas pour rien qu’ils ont tenté, en jouant à la fois la tentative de corruption et la menace, de faire cesser la publication de l’article sur le site Acrimed.

    De plus ce site reflète les analyses réalisées par quelques personnes qui ne font que confirmer et compléter les enquêtes que l’on peut trouver, et que l’on trouvera encore, ailleurs (Web, presse, communauté scientifique).

    Comment by YBM — 7/9/2005 @ 5:39 pm

  32. Merci pour cette réponse. C’est un score tout à fait honorable. Deuxième question du coup : en visiteurs uniques? (à mon avis, vu l’assiduité de beaucoup des participants, ça doit faire beaucoup moins, non?)

    Pour le deuxième point, je ne fais pas de “rapprochement", je compare la “technique” utilisée simplement. Maintenant, à la place de Houellebecq, j’aurai pu tout aussi bien parler de Maurice Dantec (limite aussi, alors, puisque ces deux-là semblent avoir plus en commun que leur désir d’écrire… ;).

    Si Igor pouvait répondre sur les points qui le concernent… Merci d’avance

    Comment by Julien — 7/9/2005 @ 6:46 pm

  33. Il est très difficile d’évaluer les visiteurs uniques à cause des IPs dynamiques. Ce qu’on peut voir c’est que parmi les 30 IPs clientes les plus souvent loguées, hors les visites d’administration des auteurs des articles, seules 4 ou 5 (le mois dernier par exemple) sont venus plus de dix fois, la plupart n’ont été vues qu’entre une et trois fois. Ce qui nous fait une évaluation basse de 1000 visiteurs distincts par mois.

    Comment by YBM — 7/9/2005 @ 6:55 pm

  34. J’ai découvert ce blog récemment… Ca a l’air de s’éteindre … Dommage,
    quelle histoire de dingue ces thèses, ce bouquin ,les guillemets,
    les fausses citations,…

    Au fait, ont-ils vraiment porté plainte contre C&E ? Dans quel tribunal civil la plainte sera-t-elle portée : ca vaudrait le coup d’y aller!

    Comment by The Insider — 8/9/2005 @ 7:17 pm

  35. Pour la plainte, la réponse est oui. Le procés aura lieu cet automne (ou plus tard), sans doute à Paris. Ce sera le premier procés couvert par la presse scientifique et la presse people réunis, peut-être. Si tout cela s’éteint peu à peu (ne rêvons pas trop non plus, hein), c’est que même du côté des fans, cette histoire de guillemets a fait mouche. Un document Photoshop traffiqué est plus parlant qu’une discussion sur l’évolution de la taille du système solaire.

    Maintenant, si vous voulez rallumer la flamme et parler de science bogdanovienne, on peut toujours rajouter une couche en faisant une étude critique de ça : http://www.francaise-bio-energetique.com/pdf/Revue%2026.pdf sur le forum. Toute la physique y passe (ou peu s’en faut), c’est un moment d’anthologie rare.

    Comment by alain_r — 9/9/2005 @ 2:10 am

  36. Je pense, en effet, que tu as sans doute raison sur un point : cette histoire de guillemets a fait “mouche” auprès de certains de ceux qui nous ont soutenus. C’est un fait. Pourquoi? parce que la “preuve” exhibée par YBM est fortement soutenue par un “stream of photoshop buzzwords, masquerading as pseudoscience under a layer of dense technical jargon". Et que ce discours là est convaincant.

    Reprenons. YBM conclut sa longue “analyse” (qui tient, en réalité, d’un véritable montage ) comme suit :

    “Quelques blocs de texte ont dû être légèrement déplacés pour faire de la place (mais pas assez…) aux guillemets. “

    C’est donc là la seule “preuve” exhibée et répétée par YBM et l’ensemble de ses suiveurs. Seulement voilà, il y a un gros problème dans cette démonstration : malgré tous ses efforts, YBM n’est pas parvenu à montrer que les guillemets n’étaient pas présents en dessous des caches qui ont été générés par mon travail de nettoyage de l’épreuve scannée. Il suffit de comparer les deux versions (avant et après “déplacement") pour constater que dans les deux cas les guillemets sont bel et bien présents. S’ils avaient été créés par Photoshop, YBM serait remonté jusqu’à la version où ils n’existaient pas encore. Manifestement, ce n’est pas le cas. Non?

    Autre problème : la “démo” d’YBM s’appuie également sur ceci :

    Autre petit détail intéressant, les manipulations réalisées, enregistrées par Photoshop dans le fichier lui-même (28 septembre 2004) sont largement postérieures à la première édition de l’ouvrage (juin 2004).”

    Belle découverte! Je n’ai jamais prétendu autre chose puisque, dès mes premières réponses, j’ai parlé d’un scan d’épreuves. Est-ce étonnant à ce que ce document soit postérieur à la publication du livre? Je n’ai jamais prétendu que ce document avait été généré par Grasset. Mais sur ce point (et beaucoup d’autres) YBM laisse volontairement planer le doute de manière à mieux établir sa thèse de la “falsification".

    Je pense que lorsque j’apporterai la preuve, authentifiée par Grasset, que cette épreuve contenait bien des guillemets, YBM contestera cette preuve.

    Je me trompe?

    Igor

    Comment by igor — 9/9/2005 @ 4:44 am

  37. « S’ils avaient été créés par Photoshop, YBM serait remonté jusqu’à la version où ils n’existaient pas encore. Manifestement, ce n’est pas le cas. Non? »

    Vous maîtrisez très mal à la fois la logique et Photoshop.

    Comment by YBM — 9/9/2005 @ 5:52 am

  38. Merci Igor d’avoir totalement ignoré mes questions… Dois-je monter un site vous attaquant pour avoir l’honneur de vos réponses? Autrement dit, une approche qui ne vise pas générer une polémique ne présente pas d’intérêts? Moi j’aimerai simplement savoir où vous en êtes et si vous avez des projets (liés ou pas) en gestation? Vous pouvez très bien me dire que non, que vous vous consacrez à la télévision, ou simplement que ça ne me regarde pas, mais au moins me répondre.
    Merci d’avance

    YBM ==> un millier de visiteurs uniques par mois, c’est pas mal du tout. Mon site en fait 600.000 ;) (c’est véridique, mais c’est juste un clin d’oeil, puisqu’il s’agît d’un site gouvernemental)

    Comment by Julien — 9/9/2005 @ 10:34 am

  39. Bonjour Julien,

    en attendant la réponse d’Igor, vous pouvez jeter un oeil sur http://www.francaise-bio-energetique.com/pdf/Revue%2026.pdf , page 13 colonne de droite en bas. Apparemment ils sont à fond à fond à fond dans la réanalyse des données de WMAP (le “calcul” de Omega, selon leur terminologie…). Si vous savez ce qu’est une barre d’erreur à 1 sigma, le passage vous paraîtra sans doute assez savoureux.

    Comment by alain_r — 9/9/2005 @ 12:14 pm

  40. Comme vous le dites, ne rêvons pas trop. Nous sommes toujours là. Igor marque un point dans la mesure où les guillemets sont bien là, sur le premier document Photoshop sans calque. Je ne connais pas le programme mais ça me semble un élément important. Il faut prendre l’affaire par le bon bout de la raison, aurait dit Rouletabille. A partir du moment où les guillemets sont là (et y croire est une question élémentaire de confiance), la justification des calques doit forcément se trouver ailleurs.

    Comment by Catherine — 9/9/2005 @ 12:41 pm

  41. Que cela soit bien clair, le moi de ce forum n’a rien à voir avec…moi(le vrai de forumactif).
    Cela semble évident à la lecture de son message, mais c’est sans doute mieux de le préciser.

    Pour revenir à l’"affaire photoshop",j’ai l’impression que les bourdes bogdanoviennes sont en 2 temps:

    a)il commetent la bourde par ignorance dans un domaine.
    b)il la justifie par une autre encore plus énorme par ignorance dans un autre domaine.

    Ce qui est amusant, c’est que justement parce que I.B. ne connait pas suffisement photoshop(notement qu’un calque n’est jamais innocent)qu’il ne voit pas à quel point il a été confondu.

    Un peu comme s’il maintenait que phi est transcendant parce qu’il ne saurait calculer le discriminant du trinome X^2-X-1.

    tchao.

    Comment by le vrai moi — 9/9/2005 @ 12:49 pm

  42. Je ne suis pas sûr que les questions élémentaires de confiance soient compatibles avec le bon bout de la raison… Si vous avez lu un roman de Gaston Leroux ou autre qui mélange les deux, je suis preneur.

    Comment by alain_r — 9/9/2005 @ 1:15 pm

  43. Cher Julien,

    En réalité, j’avais déjà répondu à tes questions en début de semaine mais j’ai dû m’absenter après avoir laissé le texte à l’écran, sans sauvegarde. Lorsque j’ai réactivé ma machine, elle a planté. Avec le texte. J'’y reviens donc, un peu de mémoire.

    Igor ==> Vous semblez mépriser le personnage, alors pourquoi visiter régulièrement ces sites et y contribuer?

    Soyons clair : je ne méprise jamais personne (ce n’est pas dans ma nature. YBM est intelligent. Très intelligent. Même si son caractère, ses expériences personnelles, sa biographie, expliquent, peut-être (mais je n’en sais rien) qu’il ne se sert pas à bon escient de cette qualité. Prenons ce blog, par exemple : à peu de chose près, il a été construit par YBM comme le “scrap journal” de nos erreurs, de nos fautes, de notre incurie, de notre imposture, des falsifications en tous genres auxquelles nous avons cédé, etc. Dans ce bazar, il faut voir, en réalité, un dispositif redoutable (au sens fixé dans le dictionnaire : nous devons le redouter). N’est-ce pas déjà, selon toi, une bonne raison de ne pas mépriser YBM?

    Et puis, bien plus loin encore, il y a ce nuage flou dans lequel chacun vit, plus ou moins bien, son expérience du monde : la mienne n’est jamais négative (ou alors très rarement). C’est un vrai paradoxe : on a beau nous cogner dessus à longueur de journée, nous démolir à plaisir, au-delà d’un vague instant d’étonnement, nous retournons presque aussitôt vers notre “état fondamental” : celui d’une certaine ouverture aux autres. Quelles en sont les raisons? Peut-être notre hérédité, une certaine forme de naïveté, notre naissance dans un lieu improbable, loin de tout, un espace utopique, en somme. Du mépris envers YBM? Non. Il a sa vérité. Il fait ses expériences. Il travaille. Même s’il vit dans un monde assez largement différent du notre, mais ce n’est pas une raison pour le mépriser.

    Quant aux raisons pour lesquelles nous sommes sur ce site, elle me semblent évidentes :

    1. Ce qui s’y passe, ce qu’on y raconte, ce qui se dit, d’un post à l’autre, nous concerne personnellement;
    2. Au-delà, on y parle science, et ça nous intéresse.

    Ce blog est une gazette bruyante, discontinue, brisée, dont les fragments (les interventions des uns et des autres) sont comme les signes discontinus d’un réel plus profond qui me fascine. BIen sûr, on s’y fait démolir. Bien sûr, on s’y fait traiter de tous les noms. Mais au-delà, qu’on le veuille ou non, que cette expérience nous plaise ou pas, j’y vois quelque chose que je reconnais (même si c’est difficile) comme l’une des figures mêmes de la science. Ce monde là (celui de la recherche) n’est jamais calme. Il n’est serein que dans les livres : c’est un univers “dur", violent, en éclats, duquel il faut accepter les blessures. D’une certaine manière (il va bien en rigoler) YBM et son blog, ses attaques, sa brutalité, sa violence, constituent une figure nécessaire. Ceci ne veut pas dire que j’accepte ses conclusions, sa manière, ses coups bas (France 2), ses exclusions, ses censures (je pense à Lau/ren/ce) ou ses exécutions; mais cela signifie que je les reconnais comme indissociables d’un processus bien plus profond dans lequel YBM, Igor, Grichka ou Alain n’existent même pas.

    3/ Igor ==> Vous revendiquez (à un titre qui varie de “juste” à “injuste” en fonction de chacun) votre statut de chercheurs… Sur quoi travaillez-vous en ce moment? Quelles direction allez-vous donner à la suite de vos travaux?

    En ce moment (depuis plusieurs mois) on travaille sur un article (un papier sur les groupes quantiques) accepté dans une revue de mathématiques. Le referee nous a demandé d’insister sur deux point importants :

    1. La construction de notre exemple de notre “produit bicroisé cocyclique” mélangeant les deux signatures lorentziennes et euclidiennes (si tu as lu les nombreux fils qui nous concernent ces termes ne devraient pas de paraître étrangers)

    2. La construction de la semidualisation et de la quasi algèbre de Hopf qui correspond à notre modèle.

    J’ai été un peu précis (un peu trop, même) mais ça me semble nécessaire. Comme ça, les lecteurs avertis de ce blog (Je pense à Damien) sauront sur quoi on travaille en ce moment (même si ce n’est pas du full time puisque Rayons X nous prend pas mal de temps).

    5/ Igor ==> Comment comptez-vous “respectabiliser” votre travail de recherche, dans la mesure où pour l’heure, il semble que les suites données par la communauté scientifique à vos travaux soient quasi-inexistants? La frustration de cette non reconnaissance ne constitue pas pour vous, en tant que chercheur, une émulation suffisemment puissante pour chercher à confirmer le bien fondé de vos thèses?

    En sciences, on ne pas faire “passer ses idées en force". Ca doit se faire tout seul. On a été “plombés” par Niedermaier et son hoax, reste maintenant à tenir bon sur notre modèle “pré big bang” : nous savons qu’il y a “quelque chose” d’intéressant dans le changement de métrique, le mélange des signatures et, à l’origine, la métrique euclidienne. Nous pensons que la théorie des cordes, par construction, ne peut rien prédire de l’ère qui précède le temps de Planck. Nous pensons que la théorie des groupes quantiques est un bon outil mathématique pour décrire le mélange des signatures. Nous pensons que la théorie KMS est la bonne approche pour comprendre “physiquement” la complexification de la signature de la métrique. Nous pensons que la théorie topologique des champs est une bonne approche pour comprendre les invariants euclidiens et l’évolution en temps imaginaire. Toutes ces idées sont certes spéculatives. Pas seulement parce que ce sont les notres, mais parce qu’elles remettent en cause beaucoup de choses (en particulier l’édifice construit depuis 30 ans par les spécialistes en théorie des cordesp). Mais gageons que, peut-être, on verra ressurgir l’une de nos idées dans les années qui viennent. Mais encore une fois, ça se fera en dehors de nous.

    Igor

    Comment by igor — 9/9/2005 @ 3:10 pm

  44. Le coup de l’article qui va être publié dans vraiment vraiment pas longtemps a déjà été fait, cf http://www.sur-la-toile.com/viewTopicNum_1460_3_1080_les-bogdanov.html (remarque du 20-01-2005 à 01:16).

    Le coup de la théorie des cordes qui par construction ne peut rien prédire de l’ère qui précède le temps de Planck est terrible !

    Comment by alain_r — 9/9/2005 @ 3:43 pm

  45. Tu as donc bien remarqué que depuis le 24 août, Igor s’est exprimé sur le sujet mais n’a pas clairement expliqué la justification de la présence des calques. Pourquoi attendre, le nouveau scénario à inventer est donc si complexe ?
    En effet, il doit l’être puisqu’il faut réussir à expliquer que sur un site destiné précisément à archiver des documents relatifs à l’affaire, se trouve ce fichier photoshop. Il faut ensuite expliquer que parmi les 400 pages d’ALBB, le fichier concerne la page 22 et finalement que parmi le millier de lettres que compte chaque page se trouve lepetit groupe de lettres concernés par les guillemets autour du mot transcendant.
    Que les guillemets soient présentes sur tous les calques est de peu d’importance puisqu’il est toujours possible de retravailler sur un nouveau fichier psd (peut importe le programme graphique utilisé d’ailleurs) à partir de n’importe quel point de sauvegarde.

    PS : pour exhiber à YBM (parmi d’autres) une copie de l’ancienne version de Grasset avec les guillemets, il n’y a nul besoin de photoshop, et encore moins de retouches photoshop, une simple copie est amplement suffisante. Eventuellement une retouche concernant le contraste peut être compréhensible dans le contexte qui nous intéresse.
    PPS : faute avouée est à moitié pardonnée..

    Comment by rayon_z — 9/9/2005 @ 4:07 pm

  46. Igor tente de faire croire qu’il s’agit de le convaincre lui… Ce qui est évidemment absurde, il sait très bien ce qu’il a lui même fait. On connaît bien ses insondables réserves de mauvaise foi et sa totale absence de scrupules, rien d’étonnant à ce qu’il continue à nier l’évidence. Bêtement il a quand même avoué la manipulation lors de l’absurde explication des deux scans superposés (mais il n’avait alors pas encore compris la nature des traces laissées dans le fichier Photoshop).

    Catherine, hélas, reverse dans le mauvais jésuitisme, pourtant je sais bien qu’elle a très bien compris que la preuve laissée par Igor de sa manipulation est en béton armé… Elle a d’ailleurs assez vite supprimé dans son texte l’allusion aux guillemets salvateurs.

    Quand on a fait un faux une fois, puis une seconde fois, c’est qu’on en a sans doute fait d’autres encore… Nous aurons, je pense, encore quelques rebondissements de ce côté là…

    Igor, croyez-vous vraiment que l’avis de quelqu’un qui ne sait pas ce qu’est une courbe algébrique, et se paye le ridicule de prendre de haut, juché sur son ignorance de fat, son interlocuteur, sur la théorie des cordes intéresse qui que ce soit en dehors des salons ministériels où vous posez en paons mystiques entre deux tangos avec une trois quarts folle ?

    Comment by YBM — 9/9/2005 @ 9:39 pm

  47. Petit rappel :

    Igor écrivait le 24/11/2004 (http://www.sur-la-toile.com/viewTopicNum_1460_3_200_les-bogdanov.html)

    “les arguments mobilisés par YBM à l’appui de ces « erreurs » ne résistent pas à l’analyse. Pour l’instant, nous avons répondu sur deux points :
    1. Le système solaire « deux fois plus petit »
    2. La « transcendance » du nombre d’or

    En ce qui concerne la taille du système solaire, nous avons montré que cette « erreur » est le résultat d’une manipulation de notre texte par YBM. Si tu vérifies notre réponse (postée sur ce forum) tu constateras toi-même qu’YBM a déformé les citations de notre livre.

    En ce qui concerne la « transcendance » du nombre d’or, j’ai indiqué le lien qui renvoie aux épreuves du livre où le mot « transcendant » apparaît entre guillemets. Le sens que nous avions donné, dans cette note en bas de page, au mot « transcendant » (la courbe transcendante, etc) est clair.”

    Cette juxtaposition de mensonges éhontés est à posteriori du plus bel effet ;

    Pour le 1, il y a une preuve vidéo (expansion.avi), mais bon les bon, les Bogdanov vont sûrement nous expliquer encore ça ; que le commentateur de rayons x a déformé le texte qu’ils avaient préparé et que l’infographiste chargé des animations 3D a fait de même … tout comme pour le 2, où l’éditeur aurait malencontreusement laissé tombé les guillemets de “transcendant” dans la machine à reprographie !

    Il faut arrêter de nous prendre pour des jambons ; en langage policier ça s’appelle un flagrant délit et en langage écolier, c’est se faire prendre la main dans le pot de confiture.
    Allez avouez, c’est promis, ça sortira pas d’ici :-)

    Comment by rayon_z — 10/9/2005 @ 1:15 am

  48. Ah oui, et tant qu’à faire, si ce n’est pas trop demander, Igor, pourrait-il avoir l’obligeance de nous transmettre cette fameuse communication faite à l’Académie des Sciences à la mémoire d’André Lichnérowitz qu’il mentionnait en page 18 de cette intéressante référence http://www.francaise-bio-energetique.com/pdf/Revue%2026.pdf ? On n’en est pas à un mensonge près, bien sûr (combien y en a-t-il, au fait ?), mais ça serait tellement beau si c’était vrai, pour une fois.

    Comment by alain_r — 12/9/2005 @ 10:28 am

  49. Cher Alain,

    Il est toujours possible d’énoncer des postulats mais il est bien plus difficile de les démontrer. Faisant allusion à la conférence que nous avons donnée à l’Académie des Sciences en mémoire d’André Lichnerowicz (et pas “Lichnérowitz” comme tu l’écris ci-dessus) ta conclusion est inévitable :

    “On n’en est pas à un mensonge près, bien sûr…”

    Moins encore que tes accusations de parti pris, on peut ici te reprocher de les couvrir du drapé moral de la rigueur et de l’objecivité : la mauvaise foi est ici glissée, comme une marchandise de contrebande, dans les bagages du scientisme.

    Cette “fameuse communication” à laquelle, en condamnant à l’avance, tu ne crois pas, n’est rien d’autre que l’hommage que nous avons rendu à la mémoire d’André Lichnerowicz, lors du 25ème anniversaire du C.I.D. (Centre des Hautes Etudes Internationales d’Informatique Documentaire) dont le grand mathématicien a été le Président pendant de nombreuses années. Nous avons été invités à intervenir dans cette assemblée tout simplement parce que nous connaissions Lichnerowicz depuis longtemps, qu’il nous a toujours soutenus dans nos travaux et que, dès lors, il nous a paru naturel de rendre hommage à cet ami que le physicien Jean Pierre Petit décrit sur son site comme ” un homme qu’on ne peut pas oublier. Un Prince des mathématiques, chaleureux, ouvert, fin, toujours prêt à encourager de jeunes chercheurs.”

    Voici le texte qui donne le détail du contexte de notre conférence :

    LE CENTRE DE HAUTES ETUDES INTERNATIONALES
    D’INFORMATIQUE DOCUMENTAIRE (C.I.D.)
    fêtera son vingt-cinquième anniversaire le 9 novembre 2004
    à l’Institut de France, 23 quai de Conti, 75006 Paris

    Hubert CURIEN, ancien Ministre, ancien Président et Membre de l’Académie des Sciences, Président d’honneur du C.I.D.
    Jacques THUILLIER, Professeur honoraire au Collège de France, Président honoraire et Président d’honneur du C.I.D.

    Philippe VINCENT, ancien élève de l’Ecole Polytechnique, Docteur ès Sciences, Président de Sysiphe et de Inovatic Sce, Président du C.I.D
    Agnès BERIOT, Co-fondatrice - Déléguée Générale du C.I.D. et le Conseil d’Administration du C.I.D.

    seront heureux de vous accueillir à 15 heures, Salle Hugot

    Introduction :
    Jean-Marie ZEMB, Professeur honoraire au Collège de France, Membre de l’Institut

    Présentation en hommage à André Lichnerowicz :
    Igor Bogdanoff, Grichka Bogdanoff, Docteurs en mathématiques et en physique théorique

    Conférence :
    « Les structures arborescentes aléatoires et leurs applications dans des domaines variés »

    Luc DEVROYE,
    Professeur, Département d’Informatique, Université McGill, Montréal (Canada)

    Table Ronde
    Rétrospective des activités du C.I.D. :
    « 25 ans à la rencontre de l’innovation en Informatique du Contenu »

    Voilà. Au cours de notre conférence, nous avons tout particulièrement insisté sur les aspects visionnaires des travaux de Lichneriwiz, son apport fondamental dans la géométrisation de la physique, ses intuitions extraordinaires comme par exemple, les relations qu’il nous avait suggéré d’approfondir entre l’équation de Schrödinger et le noyau de la chaleur.

    Bien entendu, tu pourras vérifier les éléments que cette conférence a bien eu lieu à l’Académie des Sciences le 9 Novembre 2004 à 15 heures et que le thème de notre intervention était bien celui que je viens de te décrire.

    Plus généralement, il serait bon que tu vérifies tes informations au préalable avant d’en venir à des conclusions toujours négatives.

    Igor

    Comment by igor — 12/9/2005 @ 12:15 pm

  50. Alain R. a écrit :
    Le coup de l’article qui va être publié dans vraiment vraiment pas longtemps a déjà été fait

    Alain, c’est encore antérieur :
    http://forum.hardware.fr/hardwarefr/Discussions/TopikUnik-Mystification-Bogdanov-theme-Le-nombre-Or-sujet-32919-69.htm
    12 octobre 2004, avoué après de multiples tentatives de questions. Et ne parlons pas de la réponse au premier texte d’YBM, toujours annoncée pour le lendemain depuis plus d’un an. (60 pages aux dernières nouvelles, paraît-il, un nouveau mammouth en gestation.) Pour rester dans le sujet du présent article, on espérait notamment y trouver une explication au “transcendant"… Inutile d’attendre désormais, on a la réponse. ESCROCS !!

    Comment by Phil Romnulphe — 12/9/2005 @ 12:22 pm

  51. Ah oui, ok, c’est comme la thèse soutenue à l’École Polytechnique. Un lieu prestigieux pour une petite conférence qui n’a rien à voir. Ce n’est donc pas un mensonge, mais un “mensonge” (comprendre un détournement de sens). Inutile de dire (mais je le dis quand même) que dire que l’on fait une communication à l’Académie des Sciences, c’est dire que l’on fait une communication dans le cadre de l’activité de cette Académie, et que celle-ci porte sa caution, par exemple en étant publiée dans les CRAS ou autres.

    N.B. Ce genre de détournement de sens est à mon sens aussi grave qu’un mensonge.

    Comment by alain_r — 12/9/2005 @ 12:43 pm

  52. Bonjour à tous. Avant toutes choses, je ne suis ni mathématicien, ni physicien, ni astrologue, ni quoi quoique ce soit d’autre qui aurait une relation de près ou de loin avec l’unvivers scientifique et ce, bien qu’étant titulaire d’un bac S (avec mention svp). Je me suis vite écarté de cette voie dont on avait pas besoin de me dégoûter. Or, il s’avère que depuis peu (après avoir vu le film PI, en fait), je suis revenu à cet univers, notamment pour m’informer, comme nombre d’entre vous, au sujet du fameux nombre d’or (golden ratio), à se relation avec le suite de Fibonacci. Inutile d’en parler, vous en savez tous beaucoup plus que moi. Bref, en menant tranquillement mes recherches, je suis tombé sur ce blog et me suis dit : “merde, des boutonneux de mathématiciens qui vont déblitérer des tonnes de trucs incompréhensibles, qu’ils sont les seuls à comprendre". Et en fait, en parcourant rapidement les postes, je me suis dit : “chouette, mais pourquoi je suis là ???” Ce que je veux dire, c’est que peu importe que les frères bogdanov aient menti ou pas, peu importe qu’ils se fassent pleins de thunes sur un ammas de mensonges, qu’est que je peux bien en avoir à faire ? Je cherche des gens capables de me parler du golden ratio et je trouve 48 gunshots stériles. Entre JBM qui va nous casser les ovaires avec son .PSD qui serai un faux de l’épreuve du ALBB des bogdanov, qui en fait seraient de véritables imposteurs. Et moi, et moi, et moi ? Bah il s’avère que si, si, je descnds bien du singe… Bref, à défaut de ne pouvoir me renseigner sur ce blog, je me suis bien amusé, avec tout le recul que je pouvais avoir sur cet affaire (recul dû au fait que je suis con, peut-être), je vous demanderai, si cela est dans vos cordes, de me fournir des liens sur le nombre d’or, et notamment sur des applications directes dans le monde de tout le jour (comment on retrouve cette “""transcendance""” dans la nature). Merci à tous et bonne continuation.
    Au risque de vous paraître être un vulgaire abruti perdu sur la toile, je vous salue.

    Comment by nuclearprout — 12/9/2005 @ 1:19 pm

  53. Cette prétendue universalité du nombre d’or est très largement une scie (un mythe si tu préfères). On le trouve souvent parce qu’on l’y a mis en premier lieu (tout comme on trouve la racine de 2 dans les formats DYN A4, A3, etc.) ou simplement parce qu’on le cherche à tout prix (numérologie, astrologie, etc.)

    Sur le nombre lui même et sur ce mythe je te conseille de M. Neveux, Le nombre d’or. Radiographie d’un mythe (suivi de La divine proportion de H. Huntley). Seuil, 1995, et plusieurs articles de J.-P. Delahaye sur le sujet parus dans Pour la Science.

    En ce qui concerne les propriétés mathématiques du nombre d’or, une bonne référence est, comme toujours, MathWorld chez Wolfram : http://mathworld.wolfram.com/GoldenRatio.html

    P.S. Ça me fait penser à un autre panneau dans lequels nos animateurs sont tombés : la supposée panique déclenchée par l’émission radiophonique La Guerre des Mondes qui est en réalité… un mythe créé de toute pièce par Orson Welles (cf. La guerre des mondes a-t-elle eu lieu ?)

    P.P.S. Igor, pourriez vous faire un effort et fermer vos étiquettes d’italique ? L’essentiel, qui semble vous avoir échappé, est qu’une étiquette comme <I> se ferme par </I> et non par <I/> qui indiquerait une étiquette auto-fermante, ce que n’est pas l’élément I. Quiconque fréquente le Centre Des Hautes Études Internationales d’Informatique Documentaire (bigre, il manque « galactiques » et « avancées », ils font des cours sur Photoshop ?) devrait le savoir.

    Comment by YBM — 12/9/2005 @ 1:38 pm

  54. Igor, j’apprécie que tu (le tutoiement semblant être la régle ici) aies pris le temps de répondre à mes questions. J’en ai trois autres… que je te soumets en espèrant que tu auras la bienveillance d’y apporter de nouveau un éclairage.

    1/ (anecdotique, et pour le fun) J’ai lu l’article de la revue française de bio-chimie énergétique, et je m’interroge : es-tu sûr qu’il faille à un être humain “80 années” pour compter jusqu’à 1 milliard à raison d’une unité par seconde?

    2/ Vous (toi et Grishka) évoquez l’existence primordiale du “zéro", à titre d’information pure, comme le point qui marque l’origine de l’univers, qui préside à son existence. Vous reconnaissez par ailleurs (et grand bien vous en a pris) qu’il est nécessaire pour que le zéro engendre l’infini, qu’un ensemble de régles élémentaires, simples, participent au phénoméne (car le zéro seul n’engendre rien, nous sommes d’accord). Alors, question bête, si le zéro est la seule information primordiale “existante", où se trouve le “code cosmologique” contenant les régles qui permettent au zéro de développer l’infini, et qui en tout état de cause, constitue une information ou un groupe d’informations également?
    Et dans la foulée, une question autrement plus importante. Il se dégage le sentiment à vous lire, et même si cette évocation se fait plus ou moins à mots couverts, que vous cherchez à démontrer, dans une logique toute “Descartienne” l’existence de Dieu, où d’un Dieu. Suis-je dans l’erreur? Car sans présumer de la réponse que vous apporterez à la question précédente, j’ai l’intuition à vous lire que le code cosmologique ne pourrait qu’être de son fait…

    3/ Enfin, tu parles d’un article qui serra publié prochainement… Si je saisis bien le sujet, vous allez essayer de démontrer que l’approche de semidualisation de Majid peut-être liée directement à votre représentation de la fluctuation de métrique euclidienne /lorentzienne, basé sur les groupes quantiques et la géométrie non-commutative. S’agît-il d’éclaircir la conjecture 3.5.7. de votre thèse?

    Merci d’avance des réponses que tu voudras bien y apporter.

    A Mr Riazuelo. Merci pour le document, c’est intéressant. En ce qui concerne cette fameuse communication, c’est vrai que ce n’est pas d’une honnêteté sans faille que de parler d’une conférence à l’Académie des Sciences. En même temps, ce n’est pas faux, c’est simplement la façon de le présenter. C’est comme quand on est docteur d’une université sans prestige, mais qu’au lieu de se présenter comme tel, on insiste sur le lieu de soutenance, bien plus prestigieux…

    A Igor. Ne te vexe pas de ce passage, sans à priori. C’est une façon de tourner les choses à ton avantage et de faire un peu d’autopromotion. Ca n’est pas bien grave à mon sens.

    Comment by Julien — 12/9/2005 @ 1:59 pm

  55. C’est intéressant de faire remarquer à alain_r qu’on écrit ‘André Lichnerowicz’ et pas ‘Lichnérowitz’, dans une improbable tentative de diversion.

    Sauf que, quelques lignes plus tard, vous écorchez encore plus le nom du physicien en écrivant :

    “nous avons tout particulièrement insisté sur les aspects visionnaires des travaux de Lichneriwiz”

    Comment by rayon_z — 12/9/2005 @ 2:20 pm

  56. Julien : attention, si vous n’avez pas tout suivi, Igor fait des calculs en virgule flottante. Ce n’est pas parce que le nombre entier de secondes qu’il y a dans 80 années civiles est “assez loin” (euphémisme) de un milliard que à l’aide des groupes quantiques et des nombres transcendants ce n’est pas le cas. Si Igor est angoissé à l’idée de franchir un jour le cap symbolique du milliard de secondes, la déontologie m’oblige à le rassurer, cela fait pas mal de temps que cela s’est produit, même s’il avait 18 ans lors des premiers épisodes de Temps X.
    À titre personnel, ce n’est pas mon passage préféré de cette interview. Je lui préfère nettement celui ou Grichka explique doctement (sans guillemets, mais en italique s’il vous plaît), que l’espace de Poincaré a la topologie d’une sphère. C’est trop fort.

    Comment by alain_r — 12/9/2005 @ 2:37 pm

  57. Dix-huit ans ? Comme disait Ardisson, avec quand même sa fiche sous les yeux, devant les jumeaux qui ne bronchent pas : « Igor et Grichka, vous êtes nés le 29 août 1949, […] après le bac, que vous avez bien entendu à 14 ans, … à 18 ans vous vous retrouvez à présenter Temps X, émission culte s’il en est. Ça a duré dix ans de 1979 à 1989 »

    Comment by YBM — 12/9/2005 @ 2:53 pm

  58. Je reviens avec mes notions mathématiques limitées sur “la topologie d’une sphère” de l’espace de Poincaré. Attention, je suis au bord du précipice et risque de tomber… N’hésitez pas à me rattraper au vol.

    Hmpff… GO!
    Je crois que les Bogdanoff font un “rapprochement” ou une “approximation” de la topologie du dodécaédron, en parlant de topologie d’une sphère, en se basant sur les notions de topologie algébrique et d’homéomorphie. Je m’explique :
    On prend un espace topologique E, dans le cas présent le fameux dodécaédron, auquel on fait correspondre un groupe G, topologiquement invariant, permettant d’établir algébriquement des propriétés topologiques propres à E.
    On associe de la même façon à un espace topologique F, un groupe H. L’existence d’un isomorphisme de G sur H permet d’identifier plus facilement un homéomorphisme de E sur F, à la condition qu’il existe une bijection continue de l’ensemble des ouverts de E sur l’ensemble des ouverts de F. Les espaces topologiques E et F sont alors homéomorphes. (F est dans ce cas l’espace topologique de la sphère)
    J’ai faux?

    Comment by Julien — 12/9/2005 @ 3:31 pm

  59. J’ignorais que le concept de topologies “®approchées” eût un sens !

    Le problème est que dans le cas présent, l’espace de Poincaré n’est aucunement homéomorphe à la sphère tridimensionnelle, qui est son espace de recouvrement universel. Dire que l’espace de Poincaré a la même topologie que S^3, c’est comme dire que le tore à deux ou trois dimensions a la même topologie que le plan ou l’espace tridimensionnel euclidien, ou qu’il en est de même pour SU(2) et SO(3). Pour se restreindre à des “concepts” (très simples !) présents dans la thèse de Grichka, ils n’ont pas le même groupe fondamental. Et n’importe qui qui sait ce qu’est l’espace de Poincaré ne saurait faire une telle erreur (fût-elle en italique).

    Il est bien évident que personne ne saurait se faire reprocher d’ignorer ce qu’est l’espace de Poincaré (on ne peut pas dire que ce soit un truc beaucoup étudié à l’école, hein). Ce qui est grave, c’est d’en parler quand on n’y connaît rien et d’annoncer avec une certaine suffisante des idioties qui seront prises pour argent comptant par les non experts. La remarque vaut d’ailleurs pour à peu près tout domaine des sciences abordé par les jumeaux, que ce soit dans ALBB ou leur précédent opus, et même leurs thèses.

    Je suis au demeurant un peu déçu qu’Igor n’ait pas confirmé ses dires selon lesquels il avait “recalculé” la valeur de Omega avec les données de WMAP (alors combien ? 1,02 ? 1,023 ? 1,0234 ???). Il m’est difficile de ne pas voir ici un autre #@*mensonge*@#…

    Comment by alain_r — 12/9/2005 @ 4:54 pm

  60. On est d’accord, un espace dodécaédrique reste un espace dodécadrique. Mon propos était simplement de montrer qu’une telle construction logique, assénée à un néophyte, à grand renforts de termes appropriés, fait mouche à tous les coups. Si j’avais parlé d’une voiture E, auquel j’adjoint un manuel technique G, et d’une cabine téléphonique F, auquel j’adjoint un manuel technique H,, sachant que G et H ont été écrits par le même cabinet d’études dans un flux continu d’encre, alors les similitudes existant entre les manuels G et H permettent d’établir que E et F sont homéomorphes. Autrement dit, je peux me représenter mentalement une cabine téléphonique comme une approximation valable d’un voiture ;)

    Tout ça pour dire que j’aimerai beaucoup qu’Igor m’éclaire sur ce point là : comment la “topologie de ce dodécaédron est, en fait, la topologie d’une sphère"?

    Comment by Julien — 12/9/2005 @ 5:21 pm

  61. Puisqu’Igor m’avait demandé de vérifier mes informations à propos de cette communication faite dans (et non à) l’Académie des Sciences, j’ai donc pris la peine de me renseigner à ce sujet auprès du Centre de Hautes Études Internationales d’Informatique Documentaire. Réponse des intéressés :


    Ils ont fait une très courte intervention qui n’avait pas donné lieu à être
    indiquée sur le site.

    Sentiments distingués.

    Cet intéressant intermède étant donc terminé, reste donc le problème de la topologie de l’espace de Poincaré, et celui du “calcul” de Omega. On progresse !

    Comment by alain_r — 13/9/2005 @ 10:58 am

  62. http://www.ece.fr/~dauvergn/ormenu.html
    and noth’ else.

    Comment by nuclearprout — 13/9/2005 @ 11:53 am

  63. Bonjour,
    Après avoir (à peu près) tout lu à ce sujet,et bien que mes bases scientifiques sont maintenant loins (Sup,Spé, Ingé. en info. 92),
    mes conclusions sont les suivantes :

    A) Concernant leurs travaux scientifiques :

    1. L’idée générale apparaît intéressante,
    2. Un manque de rigueur notoire, ce qui m’apparaît être quand même un peu limite pour des travaux mathématiques,
    (Cf. discussion Ark, A. R., …), et surtout beaucoup de copy/paste,
    3. Au final, rien de vraiment révolutionnaire, plutôt une espèce de synthèse (maladroite ? habile?) des derniers concepts.
    Le fameux théorème 3.2.2 n’a pas l’air d’avoir bouleversé l’histoire des mathématiques…

    Si j’étais eux, pour faire taire toute critique et me faire adouber par la communauté, je ponderais un article irréprochable dans une revue majeure; au vu de leurs noms, le comité de lecture serait extrêmement dur.

    Autre interrogation : Continuent-ils leurs recherches ? Si oui, avec qui, avec quels objectifs ?

    B) Concernant le bouquin :
    1. Il faut le prendre pour ce qu’il est : un bouquin poétique de sciences.
    2. C’est vrai qu’il fait “rêver” et il ne faut pas trop lui reprocher les erreurs/approximations.
    3. Mais alors, pourquoi mettre ces annexes qui au final n’ont rien apporté et pourquoi faire des citations incomplètes ? En particulier, à quoi sert l’annexe du théorème 3.2.2 au-delà du fait que les symbôles sont jolis ?

    C) Sur les personnages et les médias.
    Je trouve leur plan média plutôt réussi. Ils sont ressortis de l’obscurité mais c’est assez logique, c’est la cible trentenaire au même titre que Goldorak, Candy et consors.

    Au final, je pense qu’ils n’ont pas su quoi faire après Temps X et se sont donc adonné au math et à la physique.
    Ils ont eu une idée qu’ils ont poursuivies d’où les thèses et les articles.
    Puis, bénéficiant de l’affaire et du contexte générale du come-back des 80’s, ils ont été opportunistes : Livre et TV.

    Comment by The Insider — 13/9/2005 @ 2:21 pm

  64. Un peu de physique Bogdanovienne :
    Abstract : En revisitant les fondamentaux de la relativité restreinte,
    et en les corrélant avec les mesures d’énergie du CERN, nous conjoncturons
    que le photon a une masse et que par conséquent grâce à l’adjonction d’une
    dimension supplémentaire il peut dépasser la vitesse de la lumière.

    Conjecture :
    Soit E l’énergie, m la masse, c la vitesse de la lumière.
    Einstein a démontré qu’E=mc2.
    Equation d’une simplicité hallucinante avec une vitesse c constante.
    C’était une révolution en marche.

    Par l’étude approfondie du rayonnement électro-magnétique et
    notamment à la suite de [Réf. 1 -> 1023 : à compléter],
    nous conjecturons que m = E / c2 avec E pouvant prendre des valeurs
    non nulles dans le cadre du rayonnement électromagnétique.
    Ainsi, nous en déduisons que la masse du photon est > 0.

    Pourtant, d’après l’équation m=m0 / SQRT (1 - V2/C2) avec m0 représentant la
    masse initiale et m la masse après mouvement
    et dans le cas du photon V=C donc m=m0/0
    et là abasourdi nous retombons sur la jointure entre le zéro et l’infini.

    Hors m ne pouvant pas être infini on postule l’existence d’un chemin
    permettant au photon de “sauter” d’une dimension de telle sorte
    que sa vitesse serait > c.

    Il suffit de plier l’espace temps +++-
    ce qui revient à adjoindre une dimension genre espace supplémentaire
    que l’on peut considérer également temps imaginaire.
    (ce passage ne sera développer que dans le “diplodocus").

    Bref, le tour est joué :
    - le photon a une masse
    - il peut dépasser sa propre vitesse.

    Comment by The Insider — 13/9/2005 @ 5:02 pm

  65. Bonjour The Insider,

    si je puis me permettre, la technique bogdanovienne consiste plutôt à invoquer divers arguments d’autorité pour forcer la main au lecteur. Donc plutôt que 1023 références, ils seraient plutôt du genre a mettre quelques Prix Nobel et autres noms prestigieux. Jeu : dans l’article publié dans Classical and Quantum Gravity, compter le nombre de références cosignées par des Prix Nobel et des Médaille Field. On n’est pas loin de la moitié. Question subsidiaire : compter parmi ces références celles qui n’ont rien à voir avec la choucroute (mes favorites sont la [4] et surtout la [34]).

    Comment by alain_r — 14/9/2005 @ 10:54 am

  66. Je suis à peu près aussi scientifique qu’une loutre polonaise en exil au Soudan. Mais je ne savais pas les “grands” scientifiques aussi puérils. Se battre sur un blog pour “démonter” des gens ou un livre, seuls les ados de douze ans font ça. Ici ce n’est même plus un débat… c’est un pilori.

    Comment by Myth — 14/9/2005 @ 4:14 pm

  67. La « science » est justement un ensemble de disciplines où l’erreur (enfin ici il s’agit plutôt de charlatanisme) et surtout la falsification ne sont pas tenues pour des puérilités sans gravité.

    Comment by YBM — 14/9/2005 @ 8:37 pm

  68. La falsification : parlons en, justement. Je vais t’offrir l’occasion de réfléchir à voix haute au sens de ce terme et à celui de tes actions.

    Car (comme je l’avais annoncé à la fin de l’été, lorsque j’étais encore dans le Gers, j’ai fait authentifier la page 22 des épreuves par le Service de la Fabrication de Grasset. La conclusion est simple : les guillemets sont bel et bien présents sur le premier jeu du mois de Mars 2004. C’est signé de la main du patron de la fabrication qui a détenu ces pages d’épreuve.

    A présent, il te reste donc à expliquer les raisons pour lesquelles, sur la base d’un travail insensé d’exhibition de nos soit disant “manipulations"(allant jusqu’à faire les faire clignoter) tu t’acharnes avec tellement de violence sur un seul objectif : notre anéantissement. Les artifices techniques dont tu as utilisé toutes les ressources dans l’espoir de nous confondre ne t’auront pas permis, cependant, d’aller au bout de ton entreprise et de faire avouer de force à la page 22 ce qu’elle ne pouvait pas dire.

    Igor

    Comment by igor — 15/9/2005 @ 1:07 am

  69. Ainsi nous aurons eu (peut être) successivement, une preuve involontairement exhibée que vous avez truqué une image avec Photoshop (ne faites donc pas mine, encore une fois, de ne pas comprendre ce que contient ce fichier, vous êtes ridicule), et une « preuve » (aheum) tardive (encore les mêmes ficelles ? Elle est signée à La Rhumerie ?) que les guillemets auraient été présents dans une épreuve du mois de Mars.

    Que dirait Hercule Poirot en présence d’un enregistrement vidéo d’un voleur qui rentre par effraction dans une boutique, si celui-ci lui oppose, ensuite, un alibi sous la forme du témoignage de sa môman ?

    Le but n’était évidemment pas de vous faire avouer (faut pas rêver, je connais la devise de votre profession), mais de vous confondre (et c’est fait). Mais ce n’est pas fini. Vous avez commis quelques autres faux bien plus graves, vous le savez. Sachez que j’en connais quelque chose.

    Comment by YBM — 15/9/2005 @ 1:37 am

  70. Comme je le disais sur Wikipedia : j’ai le sentiment (proche d’un certain malaise : l’irréversible fait toujours peur) que quelque chose ne va pas : il semble que, peu à peu, tu glisses dans un monde différent de celui dans lequel tu as probablement vêcu autrefois (dans l’enfance); comme le héros tragique des Fleurs pour Algernon ton esprit s’en va lentement ailleurs. Je ne peux pas faire grand chose. Car “ce que tu connais” (comme tu dis), n’est que la forme vide de que ce que tu veux voir.

    Comment by igor — 15/9/2005 @ 3:35 am

  71. Bonjour Igor,

    si crier dans le désert vous lasse à propos de votre supposée innocence vis-à-vis de cette (é)preuve à laquelle même vous ne semblez pas beaucoup croire, je vous rappelle qu’il vous a été demandé quelques éclaircissements à propos du problème de la topologie de l’espace de Poincaré, et de celui du “calcul” de Omega, pour ne citer que ceux-là. Le nom de la revue de mathématiques qui a(urait) accepté votre prose sera aussi le bienvenu. À ma connaissance, seul Nature met un embargo sur les articles acceptés mais non publiés, et il me paraît peu probable que ce soit cette revue-là qui vous ait fait les honneurs de ses pages. Vous n’avez donc rien à craindre à révéler son nom.

    Comment by alain_r — 15/9/2005 @ 9:41 am

  72. Déjà mentionné dans le fil de Hardware.fr en lien plus haut : il s’agirait, si ça n’a pas changé depuis un an, de Commun. in Algebra

    Comment by Phil Romnulphe — 15/9/2005 @ 10:03 am

  73. Bonjour Igor,

    Ravi de voir une fois de plus que vous persistez dans le refus de répondre à mes questions. Puisque vous prenez la peine (peine semble être le mot approprié ici, tant vos détracteurs s’en donnent à coeur joie) de visiter ce blog, pourquoi ne pas essayer, plutôt que de relancer un débat qui à vrai dire n’intéresse que YBM et toi (cette histoire de guillemets devient vraiment agaçante, “transcendant” ou transcendant, c’est comme voiture et “voiture", cette dernière n’étant pas un char à voile qui entre guillemet désigne une voiture), de répondre aux gens qui s’intéressent à vos travaux??? Vous souhaitez “attirer les gens à la science” en vulgarisant des concepts complexes… C’est très bien, mais quand on suscite des interrogations de la sorte, encore faut-il y donner une suite! Votre devoir en la matière consiste également, pardonnez-moi le terme, à faire le service après-vente.
    Alors, moi, je vous ai posé au posts 54, 58 et 60 (avec un touche d’ironie dans ces deux derniers que vous me pardonnerez bien, tant elle ne dénote pas une once de mauvais sentiment de ma part) des questions, lesquelles VOUS avez suscitées (et ce pourquoi je vous remercie au passage), mais pour lesquelles j’aimerai également avoir des éclaircissements de votre part.

    Je vous remercie par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à ceete humble demande.
    Si vous ne souhaitez pas le faire sur ce blog, vous pouvez toujours me répondre à : julien.alexandre.pro@free.fr
    Cordialement

    Comment by Julien — 15/9/2005 @ 11:12 am


  74. $ wget http://igor.bogdanov.free.fr/EPREUVE.jpg
    –11:43:46– http://igor.bogdanov.free.fr/EPREUVE.jpg
    => `EPREUVE.jpg’
    Résolution de igor.bogdanov.free.fr… 212.27.63.111
    Connexion vers igor.bogdanov.free.fr[212.27.63.111]:80…connecté.
    requête HTTP transmise, en attente de la réponse…404 Not Found
    11:43:46 ERREUR 404: Not Found.


    $ wget http://igor.bogdanov.free.fr/Epreuve.psd
    –11:44:00– http://igor.bogdanov.free.fr/Epreuve.psd
    => `Epreuve.psd’
    Résolution de igor.bogdanov.free.fr… 212.27.63.111
    Connexion vers igor.bogdanov.free.fr[212.27.63.111]:80…connecté.
    requête HTTP transmise, en attente de la réponse…404 Not Found
    11:44:00 ERREUR 404: Not Found.

    Pour info : les URLs ainsi que le contenu des fichiers vers lesquels ils pointent ont été déposés devant huissier le 25/08/2005 (certificat de dépot disponible sur demande motivée à epiphysique@yahoo.fr).

    Après l’alibi foireux (auquel on pouvait s’attendre…), voici la tentative de soustraction des pièces à conviction (à laquelle on pouvait aussi s’attendre).

    Comment by YBM — 15/9/2005 @ 11:45 am

  75. Cher Alain r,

    Le problème, c’est qu’avec YBM, si “on se met à y croire” (comme tu l’écris toi même dans ton dernier mot) on court le risque de se voir couper la parole. C’est ce qui m’est arrivé hier soir, vers 3 heures du matin, au moment où mon post n°70 (qui ne lui a pas “plu") a subitement été “arraché” de ce blog par YBM.

    Comment appellet-t-on ça, déja? de la censure?

    Igor

    Comment by igor — 15/9/2005 @ 11:48 am

  76. Bonjour Igor,

    si vous changez votre “page” http://igor.bogdanov.free.fr/ , merci de mettre à jour les liens. celui de la réponse à Fabien Besnard ne marche pas, pas plus que celui vers les “rapports de thèse", qui comme vous le savez n’en sont pas tous. Merci donc de corriger car cela fait désordre.

    Comment by alain_r — 15/9/2005 @ 12:23 pm

  77. ***Rectificatif***

    Aux dernières nouvelles, la page serait en (re)construction… Cela aurait été plus simple de l’indiquer explicitement. Attendons donc la prochaine mouture.

    Comment by alain_r — 15/9/2005 @ 12:33 pm

  78. Oh c’est vrai : on dirait que Igor a fait le ménage dans les pièces à conviction, lol ! C’est presque un aveu, là ..

    Comment by rayon_z — 15/9/2005 @ 12:38 pm

  79. Pour les archéologues : Index of /.

    « restructuration » ? Tu parles ! Ce n’est qu’un nettoyage par le vide et copie tout bête de la page d’accueil de Mathematical Center of Riemannian Cosmology, en oubliant images, documents, etc. du travail de pro quoi…

    P.S. Igor, inutile d’essayer de poster en changeant de nom et de fournisseur d’accès (s’il est bien un lieu où vos pseudos à la noix ne passeront pas c’est ici), j’ai d’autres moyen de vous repérer. Contentez-vous d’écrire des messages avec un contenu et non hors sujet, et laissez faire les modérateurs. Il y a suffisamment de questions sans réponse de votre part sur cette page pour vous en donner l’occasion, commencez donc par les courbes algébriques, vous me feriez plaisir.

    Comment by YBM — 15/9/2005 @ 1:26 pm

  80. Après avoir suivi tout ça de très près, la dernière remarque d’Igor me laisse songeur : si le fichier analysé par YBM montre, sans le moindre doute, que des retouches ont été réalisées avec Photoshop pour ajouter les guillemets, ce qui prouve donc la constitution d’un faux, il n’est nullement impossible, pour autant, qu’une épreuve antérieure eût contenu réellement ces guillemets, mais que, n’en disposant pas, Igor ait fabriqué un faux pour convaincre qu’ils y étaient, une sorte de “raccourci” argumentaire en quelque sorte, mais très instructif du côté de la méthodologie. C’est fort peu probable, mais ça n’est pas impossible.

    Il ne faut pas faire dire à un faux ce qu’il ne dit pas. Le faux dit qu’un faux a été commis. Il ne dit pas ce qu’un vrai aurait été. Comme de toute façon la présence ou l’absence de guillemet ne change rien à la profondeur de la faute (abyssale) et à sa conséquence sur l’ouvrage entier (nulle), je ne crois pas que le débat ait jamais été là .

    Comment by arneau — 15/9/2005 @ 7:23 pm

  81. Pour l’histoire de la prose soit-disant soumise à Comm. Alg., j’espère que c’est pas le preprint sur arxiv, parce que d’après qqn qui travaille sur les groupes quantiques ça à l’air mal barré, lol, cf http://www-irma.u-strasbg.fr/~calaque/bogda.pdf

    Comment by Pindare — 16/9/2005 @ 9:20 am

  82. Oups, ça déjà été discuté ailleurs et apparement il y en aurait un autre, un “mammouth", cf http://bogdanoff.forumactif.com/ftopic41-0-asc-15.htm
    Désolé, je débarque tout juste dans ces histoires…

    Comment by Pindare — 16/9/2005 @ 9:37 am

  83. Sur le papier ARXIV analysée par Calaque : c
    e n’est qu’une ressusée de leur mondialement fameux théorème 3.3.2 de leurs thèse.

    Sur le dernier papier “Cahiers de la bionégernie” : je me suis bien marré… notamment l’histoire de la
    vieille de 90 piges qui a découvert le sens de la vie en lisant ALBB : elle est bonne pour la Maison!

    Comment by The Insider — 16/9/2005 @ 9:49 am

  84. “Nous sommes ouverts à toutes formes de critiques, débats ou discussions, à condition que les formes aussi bien que le fond demeurent sereins et de nature scientifique.” I. et G. Bogdanov

    Ceci étant dit, j’aimerai donc évoluer sur ce terrain et avoir votre avis sur mes questions du post 54, et également sur la topologie de l’espace de Poincaré.

    Merci beaucoup

    Comment by Julien — 16/9/2005 @ 11:42 am

  85. Igor me demande de signaler aux lecteurs assidus de ce forum la présence du fichier
    http://igor.bogdanov.free.fr/fichiers/Epreuve3 sur son site, accesible directement depuis http://igor.bogdanov.free.fr/ . Malgré l’absence d’extension, il s’agit d’un fichier Photoshop, à un seul calque. Il comporte une mention manuscrite avec ce qui semble être une signature. Le texte manuscrit est, d’après Igor, le suivant :


    “Page des épreuves de Avant le Big Bang où le mot “transcendant” est entre guillemets (épreuves de mars 2004)”
    Le 14/09/05
    Jean-Pierre Pouchet,
    Responsable du Service Lecture Corrections aux Editions Grasset

    Comment by alain_r — 16/9/2005 @ 1:12 pm

  86. … cette commission étant faite, chacun est invité à comparer http://igor.bogdanov.free.fr/fichiers/Epreuve3 avec http://ybmessager.free.fr/docs/igor.bogdanov.free.fr/EPREUVE.jpg et à essayer d’en tirer les conclusions qu’il convient.

    Comment by alain_r — 16/9/2005 @ 1:20 pm

  87. Cette histoire étant réglée (merci alain_r, merci Igor)
    ==> cf. post 82!

    Comment by Julien — 16/9/2005 @ 1:25 pm

  88. Je ne suis pas certain que la question soit réglée.

    Comment by alain_r — 16/9/2005 @ 1:38 pm

  89. Suis-je la seule à me poser la question “transcendantale” du jour : comment se fait-il qu’Igor parle par l’intermédiaire d’Alain ? Non pas que je m’en offusque, mais ne peut-il plus poster lui-même ?

    Comment by Catherine — 16/9/2005 @ 1:49 pm

  90. Bien sûr que si, mais il n’a pas essayé.

    Comment by YBM — 16/9/2005 @ 2:12 pm

  91. La ficelle est grosse sur cette histoire de guillement.
    Qu’il y ait des guillemets ou pas de guillements, ils auraient du dire irrationel et c’était tout aussi “poétique"…

    J’aimerais vraiment savoir s’ils continuent leurs recherches… sur quoi … avec qui ?
    Comment comptent-ils sortir de la polémique : en pondant, un article irréprochable tant dans sa logique que son formalisme ?

    Comment by The Insider — 16/9/2005 @ 5:08 pm

  92. J’aime bien le lapsus guillement, j’ai bien du le faire dix fois en rédigeant les derniers articles.

    Je crois qu’il est maintenant temps de faire une petite remarque (que j’avais laissée mijoter au chaud). Voici ce qu’écrivait Igor au sujet du contenu des épreuve du 26 mars 2004 :

    Voici ce que nous avions écrit page 22 des épreuves du 26 mars 2004 :

    ‘Et si vous calculez, sur une courbe logarithmique transcendante appelée ‘spirale d’or’, le rapport entre deux nombres successifs de cette suite, vous obtiendrez un nombre ‘transcendant’ (qui comme le nombre pi n’a pas de fin et que les mathématiciens du XVIIe siècle ont appelé ” nombre d’or “.)’

    Chacun peut comparer avec la page 22 de cette épreuve que nous avons mise en ligne : le mot « transcendant » apparaît bien entre guillemets.

    De même, nous écrivions en note à la p. 50 ‘C’est cette spirale, gouvernée par un formalisme transcendant (donnant le fameux nombre d’or) […]’ Cette phrase est rigoureusement exacte, le mot formalisme faisant tout simplement référence à équation (l’équation de la spirale d’or est bien transcendante). Bien entendu, nous avons toujours gardé à l’esprit la nature transcendante du mot de Fibonacci.

    Dans les épreuves de l’ouvrage, nous avions donc (i) placé la phrase ’sur une courbe logarithmique transcendante appelée ‘spirale d’or’’ et (ii) écrit le mot transcendant (nombre ‘transcendant’) entre guillemets, pour spécifier (dans un sens non strict) son lien avec la fonction transcendante engendrant la spirale d’or (et de manière implicite son lien avec le mot infini de Fibonacci). En tout état de cause, les guillemets placés à ‘transcendant’ étaient destinés à lui attribuer un sens ‘grand public’. Dans le premier tirage, la phrase ’sur une courbe logarithmique transcendante appelée ‘spirale d’or’’ a été jugée trop technique par l’éditeur et a donc été supprimée. De même page 50, pour le mot formalisme, jugé trop spécialisé dans la troisième note ‘C’est cette spirale, gouvernée par un formalisme transcendant (donnant le fameux nombre d’or) […]’. devient ‘C’est cette spirale, gouvernée par un nombre transcendant (le fameux nombre d’or) […]’.

    Pourquoi ne voit-on, dans aucun des fichiers de cette supposée épreuve du 26 mars 2004, en plus des guillemets ajoutés avec Photoshop (je rapelle que ce point est acquis), aucunement l’expression « sur une courbe logarithmique transcendante appelée ‘spirale d’or’ » ? Pourquoi n’a-t-on jamais eu l’honneur de voir la page 50, dans sa version du 26 mars 2004, pourtant si importante aux yeux d’Igor ?

    En voulant prouver, sans y arriver, qu’il ne mentait pas sur un point, Igor vient de prouver qu’il mentait sur un autre du même ordre.

    Ce qui est assez fou, c’est que l’erreur en question n’a jamais été considérée par personne comme si grave que ça (elle est trop élémentaire), elle n’est que l’ouverture d’un festival d’absurdités qui se poursuit dans tout l’ouvrage et sur lequel les auteurs n’ont jamais su répondre honnêtement. Mais les contorsions invraisemblables, les versions fabriquées (qui sont encore plus fausses que la version publiée au départ) et les mensonges imbriqués d’Igor et Grichka Bogdanov nous ont permis de prouver (et maintenant plutôt deux fois qu’une) qu’ils n’hésitaient pas à produire et à publier des faux.

    Comment by YBM — 16/9/2005 @ 5:26 pm

  93. Tous mes précédents posts ayant été censurés par YBM, je ne sais pas si celui-ci sera publié.

    Quoiqu’il en soit, je souhaite clore cette discussion ridicule par trois observations :

    1. Contrairement à ce tente d’établir YBM, les guillemets sont bel et bien présents sur la page 22 des épreuves du 26 mars 2004 telle qu’elle a été authentifiée par le responsable du Service de Fabrication des Editions Grasset. Ceci est à présent incontestable. [N.d.Épiphysique : Le responsable en question, contacté par téléphone, a nié toute confirmation d’une chose pareille : il s’est contenté de signer, en confiance, un supposé double d’épreuve présenté à lui par Igor Bogdanov et n’a aucunement pris la peine de vérifier la conformité du document.]

    2. Comme je l’ai dit, si des caches sont apparus ultérieurement, c’est que j’ai dû scanner ce document afin de le mettre en ligne. Avant de l’enregistrer aux différents formats et après plusieurs essais sur les copies de la page 22 dont je disposais, j’ai tenté d’en améliorer le contraste afin de rendre le document plus visible en ligne. De là (n’en déplaise à YBM) les caches qui apparaissent dans les documents pour lesquels j’ai autorisé, pendant un an, un libre accès aux sources au travers de la page “index” de mon site.

    3. A partir de ce qu’il a cru être la fantastique découverte de mes “manipulations", YBM a alors proposé tout un scénario destiné à montrer que j’avais rajouté des guillemets autour du mot “transcendant” alors même que je m’étais simplement limité à améliorer le contraste de cette page de manière à la rendre plus lisible. Si YBM n’avait pas obéi à ses convictions, il aurait vu que les guillemets étaient déjà sur la page et que, dès lors, il mettait en oeuvre un faux procès.

    Les faits et les éléments de preuve que nous avons fourni, en particulier le document d’épreuve de la page 22 de mars 2004 signé par les Editions Grasset, montrent que cette affaire devrait s’arréter là. YBM s’est trompé. Soit. Tout le monde peut faire des erreurs. Nous les premiers. Mais alors qu’il le reconnaisse à la loyale sans donner davantage d’importance à cette affaire qui n’a que trop duré.

    Igor

    Comment by igor — 16/9/2005 @ 6:42 pm

  94. Je rajoute un dernier commentaire par rapport aux arguments d’YBM concernant. la phrase sur une courbe logarithmique transcendante appelée ‘spirale d’or’ qui se trouve absente du document d’épreuve du 26 mars 2004.

    Ici, je dois reconnaître que nous nous sommes trompés dans notre réponse (celle dont YBM cite un extrait dans lequel nous disions que nous avions donc (i) placé la phrase ’sur une courbe logarithmique transcendante appelée ‘spirale d’or’’ dans les épreuves de notre livre car ce n’est pas le cas : cette phrase figurait dans l’une des nombreuses versions du manuscrit mais pas dans les épreuves elles-mêmes. N’ayant pas les bonnes feuilles sous les yeux, je me suis tout simplement trompé.

    Mais encore une fois, la meilleure preuve que ce document (la page 22 des épreuves de mars 2004) est authentique tient précisément au fait que la phrase sur une courbe logarithmique transcendante appelée ‘spirale d’or’ n’y apparaît pas. Si (comme l’a supposé YBM) nous avions, à tout prix, “traffiqué” cette fameuse page jusqu’à produire un faux trivial, alors, au passage, nous aurions tout aussi bien pu y faire figurer la phrase manquante. Ce n’est manifestement pas le cas : nous n’avons rien modifié du contenu de cette page.

    Voilà. J’espère sincèrement que (sans jeux de mots) la page est définitivement tournée et qu’on pourra passer à d’autres questions plus fondamentales ou, simplement, plus intéressantes.

    Igor

    Comment by igor — 16/9/2005 @ 7:18 pm

  95. On a bien compris que vous suivez l’adage « N’avouez jamais ! » (une bien belle histoire que je vous suis gré de m’avoir fait connaître) même si ça vous mène aux plus profondes absurdités, et à vous enfoncer encore plus.

    Si (comme l’a supposé YBM) nous avions, à tout prix, “traffiqué” cette fameuse page jusqu’à produire un faux trivial, alors, au passage, nous aurions tout aussi bien pu y faire figurer la phrase manquante.

    Avec Photoshop, ça c’est impossible (et trafiqué ne prend qu’un èfe), il faut recomposer la page. Si vous me fournissiez la police de caractère au format Adobe Type 1, je pourrais vous livrer, pour un prix minime et sous pli discret, une telle page composée avec LaTeX, relativement convaincante (pour les guillemets vous auriez du essayer quelque chose comme ça, du coup plus de bloc de texte qui sort du paragraphe, plus d’espacement incorrect, plus de lettre ‘t’ à écraser parce qu’elle s’est faite rogner d’un joli trait parfaitement vertical, et plus de bout phrase à déplacer à la main vers la droite qui se retrouve du coup - imprécision de la souris oblige - un peu en dessous de la ligne, bref toutes choses qui sont enregistrées dans le calque et qui vous ont confondus, plus de guillemets identiques au pixel près - ce qui est étonnant dans un scan, etc.)

    Que ne nous parlez-vous pas plutôt, comme plusieurs participants vous invitent à le faire depuis un moment, des courbes algébriques ou de la topologie de l’espace de Poincaré, entre autres victimes des plus récentes de vos innombrables bêtises ?

    P.S. À propos de modération des messages qui sont au dessus d’un certain niveau en terme de bouffonerie (Épiphysique n’est pas « Rire & Chansons »), on peut les retrouver (je crois qu’il m’en manque un, si Igor pouvait le retrouver).

    Comment by YBM — 16/9/2005 @ 7:28 pm

  96. On peut lire sur ce fil, où la page 22 risque peu d’être jamais tournée, trois explications successivement fournies par Igor, mutuellement contradictoires et toutes trois absurdes, du contenu du fichier Photoshop :

    La correction d’épreuve et la composition avec Photoshop (bon il a pas trop insisté)
    La superposition de deux scans successifs de la même page (ça c’est intéressant parceque ça ne peut pas marcher, en général, et c’est contradictoire avec le contenu du calque)
    Les corrections de contrastes et autres retouches superficielles : ça c’est plus rigolot, ça correspond en gros aux 19 autres calques, mais pas à celui qui nous intéresse

    C’est toujours embêtant d’opposer des témoignages (supposés) à des faits… ne serait-ce que pour le « témoin ».

    Comment by YBM — 16/9/2005 @ 8:58 pm

  97. Il y a peut être une autre explication : Photoshop aurait pu provoquer une surchauffe du macintosh de Igor, entrainant l’apparition inexpliquée de certains calques.
    ça ne vous rappelle rien ? Comme lorsqu’une chauffe de sa machine sur le forum de Hardware.fr provoquait la transformation du nom d’utilisateur de Igor Bogdanov en Henri Lagrange : http://forum.hardware.fr/hardwarefr/Discussions/-TopikUnik-Mystification-Bogdanov-theme-Le-nombre-d-Or-sujet-32919-56.htm#t3929447
    Mais où ils vont chercher tout ça ??

    Comment by rayon_z — 16/9/2005 @ 11:50 pm

  98. Pour ceux qui ont la flemme de relire la page, ça donnait ça :

    igor grichka a écrit :

    Est-ce qu’il te paraît vraissemblable que je m’amuse à poster ça, volontairement, sous le pseudo de Lagrange? dans quel but aurais-je fait ça?

    La vérité est toute bète. J’utilise deux navigateurs : Safari et Netscape. Sans que j’en sache la raison, dès que je suis sur Hardware avec Safari, ma machine chauffe et le ventilo se met en route. J’ai donc remplacé Safari par Netscape : ça marche : la machine ne chauffe plus. Seulement, au passage, le pseudo Lagrange (qui était dans les préférences) s’est installé automatiquement dans le nom d’utilisateur.

    C’est tout. Maintenant, n’allons pas faire toute une histoire sur une simple question de préférences L’important, c’est que tout le monde sache qu’il s’agit bien de moi (Igor) et que je n’aurais jamais perdu mon temps à poster une réponse de 3 pages sous un peeudo. .Je l’ai fait au début pour des raisons que j’ai largement expliquées sur Usenet. C’est tout.

    (im)moralité : même pris la main dans le pot de confiture, ils continuent toujours de nier ..

    Comment by rayon_z — 17/9/2005 @ 12:00 am

  99. Bon, assez joué au chat et à la souris (je n’attendais que cette « preuve » de chez Grasset).

    Igor, j’ai encore une carte dans ma manche sur cette histoire de retouches avec Photoshop. Toutes les précédentes ont été dévastatrices pour vous. Je vous laisse une chance d’avouer un trucage, somme toute, assez mineur (puisque vous avez vous-même placé la discussion sur le terrain de l’aveu), allez 48H (sans compter le week end, on est pas des sauvages) ça vous va ?

    Comment by YBM — 17/9/2005 @ 12:30 pm

  100. Pour ma part, j’aimerais bien savoir s’ils vont pondre un article nickel-chrome dans une revue internationale à
    comités de lecture, histoire de démontrer au monde que leur modèle est vraiment novateur.

    JPP le pense… donc il doit y avoir moyen de le prouver à la communauté des physiciens/mathématiciens !

    Comment by The Insider — 19/9/2005 @ 9:58 am

  101. Pour vous mettre sur la voie (et ça vous fera un entraînement pour plus tard), voici quelques questions précises. Essayez d’imaginer ce que vous répondriez à un typographe ou un graphiste, et lisez les bien attentivement :

    1. - Comment expliquez-vous que les largeurs de toutes les espaces de la première ligne jusqu’au guillemet ouvrant, ainsi que toutes celles de la seconde ligne à partir de la parenthèse ouvrante qui suit le guillemet fermant - sauf une à un pixel près, après « pi », voir plus loin - , sont exactement les mêmes que dans la version de mai 2004 de votre ouvrage, malgré, dans les deux cas, la présence d’un caractère supplémentaire ?

    2. - Comment expliquez-vous que le bloc « trans- » sorte de quelques deux points (soit six pixels à la résolution de l’image, ce qui est beaucoup) du cadre du paragraphe dans la marge droite ?

    3. - Comment expliquez-vous que l’image EPREUVE.jpg comporte des repères de coupe autour du texte (comme toute épreuve) alors que le bloc de texte lui même est identique à celui de l’image Epreuve.psd, retouches comprises, qui, elle, ne comporte pas ces marques. On peut le constater même de loin en remarquant l’étrange raccourcissement du filet horizontal précédent la note de bas de page (raccourcissement non constaté sur un original de l’ouvrage) ?

    4. - Comment expliquez-vous qu’une lettre ‘t’ assez finement détourée ait été collée en remplacement, avec un léger décalage horizontal, de l’initiale de « transcendant » à laquelle manque, dans le fond de page, un ensemble de pixels qui forme un rectangle parfait ?

    5. - Comment expliquez-vous que le bloc « (qui comme le nombre pi » ait été déplacé d’un pixel vers la droite (ce qui fait réapparaîre la première colonne de pixel de la parenthèse ouvrante, décidemment ces guillemets sont voraces !) et aussi, plus curieux encore, de deux pixels vers le bas ?

    Je précise que les termes de « collage », « déplacement », « raccourcissement » ne sont pas des opérations dont la réalité aurait été déduite de la comparaison de fichiers ou de calques, mais sont enregistrées en tant que telles dans les différents calques du fichier Photoshop, aussi sûrement que si on avait filmé l’écran de l’ordinateur.

    Toute réponse incomplète ou aussi bouffonne que celles que vous avez déjà postées ici finira dans le fil « poubelle » du forum.

    Comment by YBM — 19/9/2005 @ 5:03 pm

  102. « JPP le pense… donc il doit y avoir moyen de le prouver à la communauté des physiciens/mathématiciens ! »

    JPP pense aussi avoir été contacté par des extraterrestres qui lui ont dicté ses recherches en magnétohydrodynamique, il n’a pas convaincu grand monde. Et quand le journaliste espagnol à l’origine du canular a avoué, il n’a pas été bien dérangé.

    JPP pense aussi qu’aucun avion n’a jamais percuté une facade pentagone. Dans l’aéronautique (j’y travaille) l’idée est peu prise au sérieux.

    JPP pense aussi que vous êtes espionné en permanence par des satellites secrets de douzième génération, qu’on vous implante des puces sous la peau à votre insu, que les égyptologues n’ont rien compris à l’Égypte ancienne et que l’armée américaine est déjà déployée sur tout le sytème solaire. Il prétend aussi qu’aucun algébriste sérieux n’a démonté le délire des Bogdanov alors qu’il sait très bien que c’est faux.

    Bref, c’est pas gagné. La semaine prochaine nous pourrions parler d’Arkadius et Laura, mais je propose, alors, la création d’un fil dans le forum.

    Comment by YBM — 20/9/2005 @ 3:06 am

  103. Message pour I&G :

    Résumons nous : les seuls soutiens explicites sont JP Petit et Arkadius.
    Si l’on tiens compte du fil de discussion entre Arkadius et G&B, le soutien “scientifique”
    n’est pas si avéré que cela.

    Donc, je repose ma question : allez-vous publier un papier irréprochable dans une revue
    à comité de lecture impitoyable, qui fasse taire la polémique, et tout le monde
    vous fera amende honorable ?

    Comment by The Insider — 20/9/2005 @ 11:13 am

  104. Pas très avéré, en effet.
    Surtout si tu tiens compte du fait que Arkadiusz a préfacé leur livre ALBB et que Jean-Pierre PETIT est un ami de longue date.

    PS : on attend aussi toujours une version en ligne plus ou moins “pachydermique” de leurs thèses, ainsi que la réponse à YBM (qui devait être publiée dans la semaine mais qu’on attend toujours depuis un an).

    Comment by rayon_z — 20/9/2005 @ 12:26 pm

  105. Conférence des frères Bogdanov

    Le 26 octobre, Igor et Grichka donneront une conférence à Eu (Haute-Normandie), sur le thème “Avant le Big Bang".

    Tous les détails sur le site officiel de la ville :
    http://www.ville-eu.fr/nouveau/1.htm

    Un bien beau site : http://www.bogdanov.ch/
    Il y a aussi un .be

    A quand un .perfect_scientific_paper_widely_acclaimed ?

    Comment by The Insider — 20/9/2005 @ 3:48 pm

  106. La Une de Paris Match dans un site de Recherche c’est “space” !
    http://imp.quantumfuture.net/20040814/p3.htm

    Comment by The Insider — 20/9/2005 @ 4:11 pm

  107. Donc, je repose ma question : allez-vous publier un papier irréprochable dans une revue
    à comité de lecture impitoyable, qui fasse taire la polémique, et tout le monde
    vous fera amende honorable ?

    Personnellement je me contenterais d’un article, et même pas : d’un texte quelconque, de mathématiques ou de physique, même niveau bac+2, qui ne soit pas truffé de contresens et de bouffonneries en tout genre. Et je sais que j’en demande déjà trop.

    Comment by YBM — 20/9/2005 @ 7:59 pm

  108. je répète, je répète : «je répète», les questions :

    1. - Comment expliquez-vous que les largeurs de toutes les espaces de la première ligne jusqu’au guillemet ouvrant, ainsi que toutes celles de la seconde ligne à partir de la parenthèse ouvrante qui suit le guillemet fermant - sauf une à un pixel près, après « pi », voir plus loin - , sont exactement les mêmes que dans la version de mai 2004 de votre ouvrage, malgré, dans les deux cas, la présence d’un caractère supplémentaire ?

    2. - Comment expliquez-vous que le bloc « trans- » sorte de quelques deux points (soit six pixels à la résolution de l’image, ce qui est beaucoup) du cadre du paragraphe dans la marge droite ?

    3. - Comment expliquez-vous que l’image EPREUVE.jpg comporte des repères de coupe autour du texte (comme toute épreuve) alors que le bloc de texte lui même est identique à celui de l’image Epreuve.psd, retouches comprises, qui, elle, ne comporte pas ces marques. On peut le constater même de loin en remarquant l’étrange raccourcissement du filet horizontal précédent la note de bas de page (raccourcissement non constaté sur un original de l’ouvrage) ?

    4. - Comment expliquez-vous qu’une lettre ‘t’ assez finement détourée ait été collée en remplacement, avec un léger décalage horizontal, de l’initiale de « transcendant » à laquelle manque, dans le fond de page, un ensemble de pixels qui forme un rectangle parfait ?

    5. - Comment expliquez-vous que le bloc « (qui comme le nombre pi » ait été déplacé d’un pixel vers la droite (ce qui fait réapparaîre la première colonne de pixel de la parenthèse ouvrante, décidemment ces guillemets sont voraces !) et aussi, plus curieux encore, de deux pixels vers le bas ?

    Je précise que les termes de « collage », « déplacement », « raccourcissement » ne sont pas des opérations dont la réalité aurait été déduite de la comparaison de fichiers ou de calques, mais sont enregistrées en tant que telles dans les différents calques du fichier Photoshop, aussi sûrement que si on avait filmé l’écran de l’ordinateur.

    Toute réponse incomplète ou aussi bouffonne que celles que vous avez déjà postées ici finira dans le fil « poubelle » du forum.

    … où l’art de planter un gros tas de « Jelly-O » contre un mur.

    Comment by YBM — 21/9/2005 @ 9:55 pm

  109. Bon, personnellement j’arrête de fréquenter ce fil. Cette histoire de guillemets et de trucage présumé ne mérite vraiment pas un tel acharnement à mon avis ; ceci dit, elle a au moins le mérite de mettre en évidence la haine que voue l’hôte de cette discussion aux B&B.

    A l’attention de l’administrateur de ce site : merci de bien vouloir supprimer ce message clairement incompatible avec la ligne éditoriale présente… :(

    Comment by Tulio — 22/9/2005 @ 10:41 am

  110. En attendant que Schopenhauer remette la palme de la dialéctique éristique, je rappelle qu’il y a des questions de sciences (oui, oui) en suspend…

    “J’espère sincèrement que (sans jeux de mots) la page est définitivement tournée et qu’on pourra passer à d’autres questions plus fondamentales ou, simplement, plus intéressantes.” Igor Bogdanov

    “Nous sommes ouverts à toutes formes de critiques, débats ou discussions, à condition que les formes aussi bien que le fond demeurent sereins et de nature scientifique.” I. et G. Bogdanov

    J’en conclus donc que la nature scientifique des “guillemets” est bien plus avérée que celle de la topologie de l’espace de Poincaré, et j’écris sur le champ à mon collègue (entre cabinets ministériels, les communications vont vite) de l’éducation nationale pour l’inciter à réviser les programmes scientifiques et y inclure la topologie des guillemets???

    Trêve d’humour, s’il vous plaît, resaisissons-nous!

    Comment by Julien — 22/9/2005 @ 11:03 am

  111. Avis à la population. Il ne se passe plus rien, et pour cause! Les discussions ont désormais lieu ailleurs.

    Donc pour les lecteurs intéressés par la polémique, les virgules, les points voir les guillemets, rendez-vous sur Wikipedia English version.

    Pour les lecteurs intéressés par la science, acheter des livres (mais pas n’importe lesquels), et pour les chanceux, discuter avec des “physiciens” qui répondent aux questions qu’on leur pose.

    Au plaisir

    Comment by Julien — 27/9/2005 @ 12:09 pm

  112. Dans le poste 49 Igor cite le texte suivant :

    LE CENTRE DE HAUTES ETUDES INTERNATIONALES
    D’INFORMATIQUE DOCUMENTAIRE (C.I.D.)
    fêtera son vingt-cinquième anniversaire le 9 novembre 2004
    à l’Institut de France, 23 quai de Conti, 75006 Paris
    Hubert CURIEN, ancien Ministre, ancien Président et Membre de l’Académie des Sciences, Président d’honneur du C.I.D.
    Jacques THUILLIER, Professeur honoraire au Collège de France, Président honoraire et Président d’honneur du C.I.D.
    Philippe VINCENT, ancien élève de l’Ecole Polytechnique, Docteur ès Sciences, Président de Sysiphe et de Inovatic Sce, Président du C.I.D
    Agnès BERIOT, Co-fondatrice - Déléguée Générale du C.I.D. et le Conseil d’Administration du C.I.D.
    seront heureux de vous accueillir à 15 heures, Salle Hugot
    Introduction :
    Jean-Marie ZEMB, Professeur honoraire au Collège de France, Membre de l’Institut
    Présentation en hommage à André Lichnerowicz :
    Igor Bogdanoff, Grichka Bogdanoff, Docteurs en mathématiques et en physique théorique
    Conférence : « Les structures arborescentes aléatoires et leurs applications dans des domaines variés »
    Luc DEVROYE,
    Professeur, Département d’Informatique, Université McGill, Montréal (Canada)
    Table Ronde
    Rétrospective des activités du C.I.D. :
    « 25 ans à la rencontre de l’innovation en Informatique du Contenu »

    Avez-vous remarqué que tous les noms de famille sont en MAJUSCULE sauf sur les deux lignes faisant référence à nos amis.
    Bizarre…

    Comment by sherlock — 27/9/2005 @ 12:52 pm

  113. Aucune trace de nos amis aux adresses http://www.le-cid.org/CID25/25ieme.html et http://www.le-cid.org/CID25/article-Le-Monde.html
    Otez moi d’un doute !

    Comment by sherlock — 27/9/2005 @ 12:59 pm

  114. Cher Sherlock,

    Si vos capacités d’investigation inestimable vous ont mené à ce résultat probant, aussi avez-vous eu connaissance du post 61 d’alain_r, mettant fin à cette anecdote de manière définitive.

    L’huile sur le feu est à verser, semble-t-il désormais, sur Wikipedia EN comme je l’ai indiqué.

    Comment by Julien — 27/9/2005 @ 1:11 pm

  115. Bonjour,

    en lisant la brève suivante, j’ai tout de suite pensé au “Cas Bognadov” : http://www.liberation.fr/imprimer.php?Article=327595

    Ils seraient donc bel et bien physiquement différents des gens normaux ?

    Pierre.

    Comment by Pierre — 9/10/2005 @ 8:08 pm

  116. ça y’est, on connait la véritable identité du professeur Yang !!!
    Les jumeaux n’avaient donc (pour une fois) pas menti…

    Comment by Garry — 10/10/2005 @ 10:10 pm

  117. Ah bon? Et c’est qui?

    Comment by Oldman — 11/10/2005 @ 10:56 am

  118. Ben c’est écrit dans l’article de Libé : Yang (Yaling de son prénom) est un chercheur en neuro-psychologie qui fait des expériences sur la pathologie du mensonge obsessionnel. On conçoit qu’il se soit intéressé au cas des deux jumeaux, par amour désintéressé de la science, une fois qu’il était tombé sur d’aussi succulents specimens. Admirable et confondante dévotion à la science que de condescendre à transporter des frigos de ses patients pour les amadouer, et de passer pour un gros beauf débile avec ses blagues et ses défis pourris, mais le jeu en valait la chandelle, l’humiliation et le lumbago.

    Comment by Phil Romnulphe — 12/10/2005 @ 9:51 am

  119. Ce qui me sidère dans l’histoire (et encore j’ai pas tout lu), c’est qu’on puisse discuter d’une évidence aussi longtemps :^P
    Et plus sérieusement je pense qu’il y a matière à discuter parceque le but d’Igor n’est pas de convaincre YBM ou toute autre personne sensée.

    Comment by Name (required) — 1/11/2005 @ 1:51 am

  120. {2 heures après, j’ai avancé dans ma lecture} arneau : si ya un rouletabille ici c’est bien toi :) bien vu. Et pour aller encore plus loin, il est possible que le faux ait été commis pour faire faire un faux-pas à YBM (par exemple).

    Comment by Name (required) — 1/11/2005 @ 3:04 am

  121. parlons du principale,avant apres qu’importe ,et si la fusion froide glaciale implacable ,irrésolue.
    et la masse manquante de l’univers et les galaxies miroirs autour des trous noirs.
    si saturne aurait été notre trou noir bien ralenti sans s’effondré ,continuant
    inlassablement à produire des étoiles ,le centre de notre galaxie modifierait t’il notre entropie?
    les futilités terrienne ” qui aktor ou à raison ?

    Comment by tintin — 11/11/2005 @ 8:12 am

  122. Bonsoir,
    Je relance le debat,un an apres,mais bon,je suis tombé dessus que maintenant,en fait j’ai une question qui me vient a l’esprit,a voir la haine qu’il y’a entre I.B et YBM,et vu que nous sommes sur un sites de cassage des bogdanov,qui vous dit que ce n’est pas YBM LUI MEME qui a traffique la fameuse “preuve” de photoshop,mais apparement,personne n’ose attaquer le grand gourou,alors je lui pose la question,prouve moi que ce n’est pas TOI qui a fait un FAUX……….

    Comment by earl — 21/11/2006 @ 3:59 am

  123. Il n’y a aucune haine, uniquement du dégoût. Pour le reste, confer la fin de l’article :

    À la date du 15 septembre 2005, Igor Bogdanov a fait disparaître de son site l’ensemble des fichiers mentionnés ici. Les URLs correspondantes, ainsi que les contenus des fichiers vers lesquels elles pointaient, ont été déposés devant huissier de justice le 25 août 2005. Par sûreté j’ai aussi demandé à plusieurs tiers, neutres ou défenseurs reconnus des Boganov, de télécharger et conserver ce fichier (tu peux par exemple demander à “Ben” du forum sur-la-toile).

    Tu peux aussi demander confirmation à Igor qui n’a jamais contesté (il n’avait pas, alors, compris combien ce fichier le confondait) l’authenticité du fichier.

    Comment by YBM — 21/11/2006 @ 3:58 pm

  124. Alors dans ce cas,je retire ce que j’ai dit,et je m’excuse,cela n’était nullement une attaque,je voulais juste éclaircir ce point,quand a ma réflexion sur le grand gourou,je tient a t’assurer que cela n’était qu’une note d’humour……
    Cordialement,Earl

    Comment by earl — 21/11/2006 @ 8:53 pm

  125. Bravo YBM pour ton acharnement à démontrer cette supercherie, à la fac tous mes collèges en astrophysique ont bien rigolé du livre des Bogdanoff

    Comment by Sophie — 26/11/2006 @ 1:06 am

  126. Je ne tombe sur ce site que maintenant, plusieurs années après l’"affaire". Peu importe.

    J’ai été sur le site d’Igor Bogdanov et ai lu les extraits des évaluations des thèses des deux frères, et dont ils se vantent tant. (Ceux-ci se trouvent avec leur réponse à “l’affaire Bogdanov” (http://igor.bogdanov.free.fr/fichiers/Reponse.affaire-bogdanoff.htm)).

    À leur place, je n’en serais pas si fier. Étant moi-même doctorant en science fondamentale, je sais de quoi je parle.

    Une thèse, c’est en principe trois ans (en science fondamentale j’entends), les commentaires ne sont donc jamais du type “c’est de la merde !". On ne peut détruire trois années de travail de la sorte. En principe, ils sont donc plutôt favorables. Mais des commentaires tels que ceux qu’ont eu les Bogdanovs pour leurs thèses (par exemple “ces deux parties présentent un certain intérêt sur le plan mathématique", “contient des résultats nouveaux", ou mieux encore “Ce modèle est d’après ce qu’on m’a dit…"), qui se contentent généralement de résumer le contenu (sans insister sur les contributions), ce sont des commentaires de mauvaises thèses et qui justifient une mention “honorable". De toute les thèses dont j’ai vu la soutenance, je n’ai jamais vu d’autres mentions que “très honorables", même pour certaines qui n’étaient que moyennes. Les commentaires habituels sont beaucoup plus gratifiant, je peux vous l’assurer.

    Comment by Titou — 23/8/2007 @ 4:32 pm

  127. c’est en principe!

    Comment by Soa — 12/3/2008 @ 4:02 pm

  128. lol, trop nul….20 lignes pour expliquer qu’il corrige des fautes…on s’en fout!!! bidon!!! tenez vous en au sujet…pfff

    Comment by mam — 14/3/2008 @ 9:24 am

  129. Bonjour,
    j’ai passé une soirée amusante (notamment le renvoi au “théorème des nombres impairs premiers") et très instructive en lisant les commentaires de cet article.
    J’aurais toutefois voulu connaître vos avis sur le récent ouvrage titré “l’équation Bogdanov” (par le Pf Lubos Motl). S’agit-il encore d’une suite d’inepties ? S’agit-il d’un livre écrit par une personne n’ayant pas vraiment existé, ou dont la critique finale (dans le style “je ne crois pas du tout à cette théorie") a été éludée ?
    D’autre part, j’aurais aimé en savoir plus sur la date de naissance des Bogdanov (1949, 1959…?); non pas pour satisfaire une curiosité malsaine, mais pour comprendre la raison pour laquelle ils auraient mystifiée leur propre âge si cela s’avérait exact.
    Ces questions peuvent paraître hors sujet, mais elles me sont inspirées par la volonté d’identifier les mystifications présumées des Bogdanov. Selon moi, donc, elles ont leur place ici!

    Cordialement.

    Comment by Chene Zen — 18/6/2008 @ 10:53 pm

  130. 1949 (cf. Wikipedia).

    Il y a une discussion sur le bouquin de Motl sur le forum, une très bonne critique du bouquin est lisible sur ce blog.

    Comment by YBM — 19/6/2008 @ 3:53 pm

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Line and paragraph breaks automatic, e-mail address never displayed, HTML allowed: <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>

(required)

(required)


Anti-spam quizz : 9 + 8 =

Contact : epiphysique@yahoo.fr
Powered by WordPress