Épiphysique

Ce site est un blog : les articles les plus récents apparaissent en haut de page.

12/11/2004

La fin de l’« affaire Bogdanov »

Filed under: Physique, Bogdanov — YBM @ 5:31 am

Même les plus belles mystifications ont une fin. Celle des frères Bogdanov est en train de pourrir tranquillement : leurs rapporteurs de thèse sont furieux d’avoir été entraînés dans une pure opération de marketing mix, ils ont du avouer l’ampleur de leurs manipulations sur l’Internet et ils œuvrent eux même à la dissipation des derniers doutes sur leur incompétence en matière de mathématiques élémentaires. La baudruche Bogdanov est en train de se dégonfler de tous les côtés.

Les groupes quantiques contre-attaquent

La presse scientifique a commencé à réagir (après l’éditorial amer de Pour la Science de juin [erratum : juillet] 2004) d’abord par une critique goguenarde de Fabien Besnard publiée dans La Recherche du mois d’Octobre, puis par une enquète très fouillée publiée dans Ciel & Espace du même mois. On y retrouve une bonne part des éléments présentés ici (en particulier le monceau d’inepties du livre Avant le Big Bang et la falsification du texte d’Urs Schreiber) et surtout ce qui a surpris même les contradicteurs les plus pugnaces d’Igor et Grichka : la principale caution scientifique qu’ils s’auto-octroyaient dans les discussions sur les forums scientifiques, mais aussi en annexe de leur livre, puisqu’il s’agit d’un de leurs rapporteurs de thèse, le mathématicien Shahn Majid les tient pour des « étudiants très faibles » et est proprement scandalisé par la manière dont il a été récupéré :

« Le mathématicien Shahn Majid, de l’université de Londres, est beaucoup plus direct. La version française de son rapport sur la thèse de Grichka est “une traduction non autorisée et en partie inventée par les Bogdanov”, martèle-t-il. Ici, interesting a été traduit par important. Là, “une construction [mathématique] ébauchée” devient “la première construction [mathématique]”. Ailleurs un mot ajouté… démontre que “Bogdanov ne comprend pas ses propres résultats”, note Shahn Majid.
Au total, le mathématicien relève plus d’une dizaine de glissements sémantiques. Tous vont dans le sens d’une “surestimation outrancière”. C’est d’autant plus désagréable que ce rapport n’était pas destiné à être diffusé vers le public. “Un rapport de thèse doit être lu entre les lignes, explique Shahn Majid. Chaque mot est choisi, et ce qui n’est pas dit est aussi important que ce qui l’est.” Ainsi, bien que le rapport original puisse paraître favorable à un œil profane, c’est celui d’un étudiant “très faible”, ayant cependant montré “un impressionnant degré de détermination pour obtenir son doctorat”. »

Peu après la publication de l’article, les frères Bogdanov ont eu le toupet de prétendre que David Fossé avait trahi les propos de Majid, et que celui ci et les autres rapporteurs cités dans l’article leur avaient affirmé « ne pas se reconnaître dans l’article ». Cette fois, les Bogdanov sont allés trop loin en propageant en connaissance de cause ce qui n’était purement et simplement qu’un mensonge calomnieux. Shahn Majid, pourtant peu présent sur l’Internet, a exceptionnellement fait une exception pour préciser dans un article posté sur fr.sci.physique :

« Je n’interviens normalement pas dans ce non-sens, mais je vois que les Bogdanov sont en train de raconter des histoires sur ce que je leur aurait dit et c’est là que je place la ligne rouge.

Pour parler clair et net au sujet de l’article de Ciel&Espace : David Fossé a été très professionnel dans le déroulement de mon entretien. Les citations qu’il m’attribue dans son article sont correctes. Il m’a fait parvenir le texte avant parution pour approbation et a obtenu mon plein accord.

Grichka Bogdanov m’a téléphoné quand l’article est paru ou était sur le point de le faire et je lui ai dit que j’avais pu lire le texte de l’article de David Fosse et pour autant qu’il concerne mes citations je l’avais approuvé. Donc, s’il est maintenant en train de dire que j’ai dit le contraire exact, je me doit de dire qu’il ment.

Cordialement,
Shahn Majid

P.S. Puisque je n’utilise pas Usenet, je ne souhaite pas recevoire de réponse, que je ne lirai de toute façon pas. Merci de ne pas non plus m’écrire directement sur ce sujet. Pour finir, Grichka, j’apprécierais de ne plus recevoir de coup de téléphone de votre part puisque vous avez dénaturé même ça. »

Pris la main dans la marionnette

Igor Bogdanov a bien été obligé de confirmer tout ce que nous avions avancé, preuves à l’appui, dans les articles La tactique du gendarme et Des marionnettistes amateurs : ils ont fait, au moins depuis le début de l’année 2004, un usage massif de fausses identités, se donnant la réplique l’un à l’autre, tous prétendant être qui un mathématicien d’une grande université, qui un chercheur en physique d’un institut prestigieux afin de donner l’illusion que des gens du sérail les tenaient en grande estime et pour tenter d’intimider les participants à divers forums qui ont suffisemment de culture scientifique pour détecter la supercherie qu’est leur ouvrage. Voici quelques morceaux choisis de propos que les frères Bogdanov ont tenu publiquement de cette manière (on pourra se référer à l’article Des marionnettistes amateurs et à Google pour en lire d’autres specimen):

J’ai résumé à l’extrême. En réalité, leur modèle est très mathématisé, très rigoureux, et ceux qui jusqu’ici l’ont critiqué ne l’ont pas compris ou, tout simplement, même pas lu. Les John Baez et autres “spécialistes” qui font la pluie et le beau temps sur les newsgroups ont bien rigolé en démolissant les travaux des Bogdanoff sans avoir la moindre idée de ce qu’ils contiennent. Je n’ai qu’un conseil à leur donner : lire le travail en mathématiciens et le critiquer en mathématiciens, arguments et démonstrations à l’appui. C’est seulement de cette manière que doit procéder la vraie recherche scientifique.


Nous sommes plusieurs à penser que les Bogdanoff ont de solides connaissances en maths. Pour la partie que je connais (algèbres d’opérateurs) je trouve leur travail très solide.
[…]
Je ne travaille pas pour les Bogdanoff (et ne compte pas le faire, d’ailleurs). Mais à la suite des discussions sur ce forum, j’ai lu la partie de la thèse qui concerne le domaine que je connais plutot bien (operator algebras) et je suis passablement impressionné par leur travail. Qu’on le veuille ou non, ils ont fait dans ce domaine des découvertes que d’autres spécialistes n’ont pas eu le bonheur de faire.
[…]
Avant de lire leurs travaux, je n’avais jamais vu les choses comme ça. Et j’admets (comme un autre intervenant de ce fil qui semble bien connaître la théorie KMS [intervenant qui n’est que les Bogdanov sous un autre déguisement. NDLR]) qu’il s’agit de quelque chose de vraiment nouveau et significatif.


Sans vouloir les glorifier, j’ai vu les Bogdanoff, l’autre jour, dans une conférence scientifique sur ls applications de la physique à l’échelle de Planck des algèbres de type I, II et III et j’avoue avoir été “bluffé” par leur capacité à exposer leurs idées dans ce domaine : tout à coup j’ai compris plein de choses que les conférences d’Alain Connes n’avaient fait qu’obscurcic dans mon esprit. Non décidément, j’ai totalement changé d’avis à leur sujet : ce sont des types étonnants.


Nous y voilà. Outre les fautes d’ortographe (nourrir? (sic) [NDLR]) si tu avais fait un vrai travail scientifique, tu saurais que le seul jugement qui vaille c’est celui des experts, sur la base de leurs rapports écrits.
[…]
J’ai lu dans le détail la partie de leur thèse qui repose sur les groupes classiques. Et j’affirme (1) que cette partie ne contient aucune erreurs, inexactitudes ou approximations; (2) que cette partie groupes classiques contient plusieurs propositions nouvelles et intéressantes d’un point de vue mathématique
[…]
Non, je ne suis pas méchant, simplement excédé par les discussions pseudo scientifiques et la confusion que certains, comme toi, entretiennent entre vraies discussions de laboratoires et bla-blas de café de commerce. Si je me trompe, montre le nous en répondant SCIEN-TI-FI-QUE-MENT à mes questions.


Ayant lu deux de ces rapports dans Avant le Big Bang (que je recommande à tous: c’est un livre extraordinaire) j’espère vraiment que les Bogdanoff publieront l’ensemble de ces rapports : ça mettra un terme à toutes ces polémiques absurdes et non scientifiques.

Encore une fois, je pense que la thèse des Bogdanoff n’est pas seulement “valable” : elle est de haut niveau. Mais un tas de “chercheurs” à la Besnard (sont-ils jaloux?) refusent de l’admettre : ils déforment la vérité (Niedermaier, Besnard, etc) et, sans raison, truquent et démolissent un travail sérieux et solide dont la France (et l’ensemble de la recheche française) pourraient être fières. Dans ce contexte, je ne vois pas ce que j’aurais à gagner à apparaître au grand jour sur ce forum.


Alors je te laisse bien rigoler en compagnie de Charpak. Si tu étais un peu plus au jus de sa réputation, tu comprendrais peut-être que ce prix nobel n’aurait jamais du lui être attribué. Charpak est à la retraite, c’est un bonhomme vieillissant et aigri, dont l’arrogance fait qu’il est détesté par tout le monde (y compris ses anciens collègues). Cites moi une seule de ses soit-disant découvertes. Il n’a jamais rien fait de vraiment important et il ne compte pas dans le monde la physique théorique. C’est un expérimentateur. Il ne connait rien aux mathématiques. Encore moins aux groupes quantiques. Alors qui est-il pour juger des travaux des Bogdanoff?


Je suis postdoc (ma thèse porte sur les groupes de Lie) et je suis totalement en désaccord avec l’article que tu as publié sur ce que tu appelles “l’affaire bogdanoff".


Il est clair que des mathématiciens de haut niveau comme Majid ont passé beaucoup de temps sur les travaux des Bogdanoff, il est non moins clair qu’il connait parfaitement et dans le détail le contenu de leurs recherches et il est encore plus clair qu’il est un expert mondialement reconnu.


Je viens de terminer la lecture d’Avant le Big Bang : c’est une fantastique révélation. Je voudrais la partager ici. Pour la première fois, j’ai (enfin) compris quelque chose à l’étonnante saga du big bang, à l’origine du cosmos. Les Bogdanoff ont réussi un pari étonnant : celui de nous parler de science au plus haut niveau sans jamais nous semer en route. J’avais lu la Brève Histoire du Temps ou l’Univers Elegant, mais ces livres sont (pour moi) derrière celui des Bogdanoff. De plus, ce bouquin ne ressemble à aucun autre : on sent vraiment qu’il nous parle d’une recherche originale, d’une découverte. Leur style y est pour beaucoup (le livre est vraiment écrit, pas juste raconté comme beaucoup de bouquins, de nos jours). Non, vraiment, je le dis, c’est le meilleur livre que j’ai lu depuis très longtemps. Et tant pis pour ceux qui pensent le contraire (ils passeront à coté d’un grand moment).

En SCIEN-TI-FI-QUE honnête, que penser de ceux qui se livrent à une telle échelle à de telles manœuvres puériles et infamantes ? Je préfère ne pas donner ici la piteuse excuse qu’a bafouillé Igor Bogdanov (ce serait vraiment trop à charge, et ça relève bien plus de la psychologie infantile que de la science), tout ça est dans le fil de discussion dans les archives Usenet de Google.

La (mauvaise) science et la (mauvaise) foi

Début novembre, cela faisait déjà trois mois qu’Igor et Grichka avaient pour la première fois promis une réponse « dans les deux ou trois jours » à la liste d’erreurs élémentaires du livre Avant le Big Bang que j’ai pris la peine d’énumérer dans mon compte-rendu de lecture et, pour les plus profondes d’entre elles, dans Après le Little Psschit. Bien des lecteurs de ce site et des participants à plusieurs forums scientifiques sont impatients de lire ce morceau de bravoure. On a pu apprendre un moment que soixante pages en avaient déjà été rédigée ! Puis qu’ils se donnaient la « liberté », finalement, de ne pas répondre. Je ne sais si nous aurons l’honneur insigne de lire un jour ce pavé, mais c’est un bêtisier bis qui s’annonce : sur le minuscule et trivialissime point de la transcendance du nombre d’or, les lecteurs du forum sciences du site hardware.fr ont eu la joie d’en lire cet extrait :

Bonne question. Il n’est pas transcendant, au sens strict. Il est irrationnel. Mais alors, pourquoi avons nous écrit “transcendant” dans la note de notre livre? Une erreur? Ce serait trop simple.
Sur ce point, nous avons préparé une réponse précise à l’intention d’YBM. Dans l’intervalle, voici quelques réflexions :

Rappelons tout d’abord que le nombre d´or n´est pas, au sens strict, un nombre mais la limite à l´infini du rapport entre deux nombres de Fibonacci successifs. Tout comme Pi (qui, lui, est pleinement transcendant au sens mathématique), il possède une suite infinie et non périodique de chiffres après la virgule (propriété de tous les nombres transcendants). Mieux encore : il entretient avec le transcendant Pi une relation profonde. Il a en effet été montré que ces deux plus fameux nombres irrationnels sont reliés de façon exacte.

Mais il y a plus : Phi est considéré (notamment par Hurwitz) comme `le plus irrationnel des nombres irrationnels´ : tout comme pour les nombres transcendants, sa valeur ne peut être qu´approximée, mais il n´existe aucune méthode pour en donner une approximation rationnelle (au contraire de Pi dont une bonne approximation rationnelle est 22/7). En effet, le développement en fractions continues de Phi est intéressant en ce qu´il est le plus simple de tous les développements de cette nature :

g = 1 + 1/(1+(1/(1+1/(1+ …

Les convergents de cette suite illimitée sont 1, 2, 3/2, 5/3, 8/5, … , rapports des nombres de Fibonacci consécutifs. On peut alors calculer facilement la manière dont Phi est approché par ces convergents :

convergent

c 1 = 1/1 1.382 c 2 = 2/1 .8541 c 3 = 3/2 1.055
c 4 = 5/3 .9787 c 5 = 8/5 1.008 c 6 = 13/8 .9968
c 7 = 21/13 1.001 c 8 = 34/21 .9995 …

De ce point de vue, même s´il n´est pas transcendant, le nombre d´or ("ratio d’or” en anglais) est, pour de nombreux mathématiciens, plus intéressant que les transcendants. Pour prendre un exemple parmi mille autres, le nombre d’or a été présenté par l´astrophysicien Mario Livio (Pof. au dep. Phys. & Astronomie à l´Univ. John Hopkins, l´un des meilleurs experts de l´accélération de l´expansion) comme le `nombre le plus étonnant du monde´ (cf son livre : «The Golden Ratio: The Story of Phi, the World’s Most Astonishing Number », présenté dans la book list de l´American Mathematical Society).

Bon. Tout ça est classique. On arrète là pour l’instant.
Nous réservons à YBM la primeur des raisons pour lesquelles nous avons parlé de “tanscendant” dans ALBB. Ce qui suivra devrait (peut-être) l’intéresser.

On est bien content d’apprendre que le nombre d’or n’est pas transcendant. Donc affaire réglée : ils se sont trompés à deux reprises dans leur bouquin, ça peut arriver à tout le monde, ils corrigeront ça si nécessaire et basta. Mais non, ce serait trop simple. Il n’est pas transcendant au sens strict, mais… et commence tout un tas de débilités vaguement truffé d’allusions à des choses exactes. Reprenons :

Pour commencer le fait d’être défini comme une limite ne fait pas du nombre d’or phi (dont il est capital d’apprendre le nom en anglais, indeed) autre chose qu’un nombre. Une limite est un nombre comme les autres, et toute limite, quand elle existe, est un nombre comme pi, 42 ou la racine de 2.

Le nombre d’or est plus communément défini par la propriété géométrique qui justifie son nom, cette propriété étant équivalente à l’annulation d’un polynôme du second degré on a déjà vu que la question de sa transcendance était être vite réglé : être transcendant c’est ne pas être algébrique, c’est-à-dire une racine de polynôme (difficile alors de l’être pleinement au sens strict ou juste un peu, le matin ou les mois en r).

Et si on regardait ses chiffres après la virgule ? Ceux de phi sont en nombre infini et non-périodiques, comme tous les transcendants dont les Bogdanov suggèrent que c’est une caractéristique propre ? Oui, mais non, il est ainsi comme tous les irrationnels (dont les transcendants ne sont qu’un sous-ensemble), comme le savent très bien tous les élèves de collège (le niveau baisse, j’vous dis)…

Arrive alors cette histoire de plus irrationnel de tous les irrationnels. On ne peut tout de même pas se tromper tout le temps : cette fois c’est vrai ! Allelouïa ! Par contre on ne voit pas trop comment les considérations qui suivent sont supposé le démontrer, ça part un peu en vrac malgré la bonne intention et le trop visible copié/collé d’un manuel de mathématique qui doit leur caller une armoire. Levons plus simplement le voile :

Le nombre d’or phi est la racine positive de X^2-X-1 (conséquence immédiate de sa propriété géométrique : un rectangle est d’or si lorsqu’on lui ôte le plus grand carré possible, le rectangle restant est d’or aussi), donc phi^2=phi+1, en divisant par phi (qui n’est pas nul !) il vient : phi = 1 + 1/phi, en remplaçant à droite phi par (1+1/phi) il vient : phi = 1 + 1 / (1 + 1/phi) et ainsi de suite. On obtient à la limite une fraction continue, poursuivie à l’infini (en fait ce n’est que la limite d’une suite de fractions : pille poil celles des rapports entre nombres de Fibonnaci successifs). Or on peut montrer que l’expression d’un nombre sous forme d’une telle fraction continue est unique d’une part, et que les fraction réduites (les fractions obtenues successivement) donnent la meilleure approximation rationnelle possible, dans un sens qu’il reste à préciser. En tout cas il est faux de prétendre qu’« il n’existe aucune méthode d’en donner une approximation rationnelle » comme ils l’assènent juste avant de montrer le contraire !

On peut tout à fait parler de bonne ou mauvaise approximation d’un irrationnel par un rationnel (même si il reste possible d’approcher aussi près qu’on le souhaite tout réel, irrationnel ou transcendant, par des rationnels : Q est dense dans R) :

On dit qu’un nombre µ est approchable à l’ordre n par des rationnels si il existe une constante K telle que | µ - p/q | <= K/q^n pour une infinité de rationnels p/q (forme irréductible). L’idée est qu’on est payé de retour (en terme de qualité de l’approximation) prenant de grand dénominateurs.

phi a bien une propriété particulière à ce niveau : il approchable à l’ordre deux comme toute racine de trinôme. Sa fraction continue ne contient que des 1, plus petit entier possible dans ce contexte, les réduites auront les dénominateurs les plus petits comparés aux autres irrationnels qui auront nécesserairement autre chose qu’un 1 quelque part… Il est donc le plus irrationnels des irrationnels, en ce sens qu’il le plus “cher” à approcher par des fractions.

Si l’approchabilité des transcendants était mauvaise aussi on pourrait effectivement, non pas dire que phi est transcendant bien sûr, mais qu’il l’est presque. Or ça ne tient pas : si il y a des transcendants très mal approchables par des rationnels, il y en a d’autres (les nombres de Liouville) qui sont mieux approchables par des rationnels que tout nombre algébrique. Bref il y a des transcendants (et pas qu’un peu !) qui sont beaucoup plus proche des rationnels, en ce sens, que phi, qui est donc le moins transcendant des nombres algébriques, comme le savent même les professeurs de philosophie comme on a pu le voir avec bonheur sur le groupe fr.sci.maths. Tout cela est ma foi bien classique.

Bref, en voulant justifier une erreur grossière, ils ont essayé de partir dans le flou (au sens strict, presque), mais en suivant leur propre argumentaire on arrive aisément à la conclusion inverse… Tout ça parce que les deux génies auto-proclamés sont incapables de reconnaître la moindre erreur, même manifeste.

Ouf ! Bon maintenant si les soixante ou quatre-vingt-dix ou dix mille pages sont de cet acabit (ce qu’on peut craindre), il ne faudra pas compter sur moi pour répondre encore point par point à autant d’incompétence : je ne suis pas là pour donner aux frères Bogdanov des leçons de mathématiques élémentaires.


Nedstat Basic - Free web site statistics Personal homepage website counter

45 Comments »

  1. Bonjour,
    Je remarque votre détermination à défendre la cohérence, et dénoncer ce qui vous semble faux. Je ne connais pas le cas cité car depuis quelques temps ( +1 1/2 an) j’ai glissé du forum math et sci à philo. Je pense que chaque science possède ses propres mathématiques, un de mes textes est d’ailleur sur le forum France Culture en science, et remarquez qu’ils sont sélectionnés. Cette note pour dire que nous ne pouvons pas prendre comme argument ” c’est ce qui cru au moment, car l’infini d’aujourd’hui est le fini de demain, en d’autres mots, les sciences mathématiques évoluent, et donc ne peuvent pas être présenté comme argument, les sciences mathématiques représente l’art d’assemblé les concepts ( voir Kant ), et selon les sciences cela varie. En d’autres mots encore, ce qui est vrai dans un domaine de définition ( science particulière), ne l’est pas dans tous les domaine de définitions.
    Cordialement Andre pierre jocelyn

    Comment by temps — 12/11/2004 @ 8:05 am

  2. Bah, Igor m’a assuré que la réponse serait postée “sous trois jours",normalement dans le fil que j’ai ouvert dans fsp, on verra bien…
    Max

    Comment by Max — 12/11/2004 @ 6:47 pm

  3. Cher temps >
    Comme souvent, dès qu’un spécialiste des sciences molles parle de sciences dures (celles qui résistent et ne cèdent pas à la première circonvolution réthorique),c’est pour se planter sur toute la longueur (ah la belle époque où nos déconstructionnistes maniaient les concepts de théorie des ensembles, de relativité générale ou de mécanique quantique qui leur explosaient au visage …).
    “Les mathématiques évoluent[…]” savez vous ce que cela signifie réellement?
    Pas que 2+2 sera égal une jour à 4 en tout cas (pas dans IR).

    Comment by Barça — 14/11/2004 @ 9:47 pm

  4. Il est passionnant de suivre cette affaire et ses multiples développements ou versions fourmiller sur le net. Les détracteurs font souvent preuve de beaucoup de compétence, avancent des raisonnements très intelligents et délicieux a analyser pour les comprendre. N’étant qu’un “simple” ingénieur je n’ai pas la prétention de pouvoir juger le vrai bien-fondé des idées et des écrits qui se veulent justement “révolutionnaires", c’est à dire aux limites de la connaissance humaine. Cela fait tout de même un peu peur de se dire que si quelqu’un a compris un truc que tous les autres n’arrivent pas a comprendre (car sinon ils l’auraient déjà découvert, ils ne faut les prendre pour des imbéciles) alors il serait montré du doigt comme un des plus grands mystificateurs. Cela rappelle malheureusement le temps ou on dénonçait ceux qui n’étaient pas croyant, un concept impensable parce que personne ne pouvait admettre que dieu n’existait pas et certains étaient tellement persuadé de cette véracité qu’ils pouvaient leur infliger la mort sans état d’âme. C’est certes une caricature grossière et je ne sais même pas si les B^2 ont raison ou tord mais je ne peux m’empêcher de m’interroger sur les propensions de cette affaire…

    Comment by Jicé — 17/11/2004 @ 11:11 pm

  5. Bonjour! Histoire d’offrir un autre son de cloche, je propose un historique de la contestation et une nouvelle approche concernant les pseudos, citations, nombre d’or, etc.
    http://users.skynet.be/catherinev/albb_historique.htm

    Comment by Catherine V — 19/11/2004 @ 3:31 pm

  6. “La presse scientifique a commencé à réagir (après l’éditorial amer de Pour la Science de juin 2004)".
    C’est en fait “Pour la science” de Juillet 2004.

    Comment by Barça — 20/11/2004 @ 3:43 am

  7. http://www.pourlascience.com/index.php?ids=ubPscLdcTfRnmCHBOwfN&Menu=Pls&Action=3&idn3=3977

    Comment by Barça — 20/11/2004 @ 3:44 am

  8. Catherine V a écrit :

    Bonjour! Histoire d’offrir un autre son de cloche, je propose un historique de la contestation et une nouvelle approche concernant les pseudos, citations, nombre d’or, etc.

    En tout cas cette “historique d’une contestation” est affublé d’un titre qui fluctue, non pas entre (4,0) et (3,1), mais entre “historique d’une contestation” (ce qui est bel et bien) et “historique d’une diffamation“, ce qui en est une de diffamation, surtout qu’il n’en n’est nulle question dans le texte. Tout dépend du contexte, ici, sur hardware.fr, ou sur le forum des groupies quantiques (la cour des miracles la plus drôle du Net : http://bogdanoff59.forumactif.com/index.forum )…

    Comment by YBM — 21/11/2004 @ 9:02 pm

  9. A propos du nombre d’or : Pourquoi ne pas dire simplement que le nombre d’or ne peut pas être transcendant parce qu’il ne l’est pas? La preuve est très simple, le nombre d’or est un nombre réel, fini. Sa valeur s’obtient à partir d’une formule ARITHMETIQUE triviale à pleurer : racine de 5 + 1 divisé par 2, ce qui donne 1,61803398875…
    Discuter sur le nombre d’or n’est donc qu’une pirouette verbale puisqu’en réalité le nombre d’or n’est qu’une forme dérivée de racine carrée de 5.
    Quant à l’appellation “nombre d’or” elle n’est que le résultat d’une survivance des superstitions d’antan où l’on aimait à voir dans certains nombres un contenu “magique” ou “surnaturel". Le format de papier A4 utilise un autre nombre réel aux propriétés semblables, c’est racine carrée de 2. Le rapport hauteur/largeur d’une page A4 est racine de 2. Quand on coupe en deux une feuille A4 on obtient le format A5 avec la même proportion \/2. Pareil en doublant le format (A3) et ainsi de suite (A2, A1, A0).
    Les Bogdanoff ne seraient-ils pas tout simplement en train de faire glisser leur pseudo-mathématique vers l’ésotérisme de cuisine ?

    Comment by Marc — 22/11/2004 @ 1:20 pm

  10. je ne savais pas que tu trouvé ma “cour des miracles” aussi drôle , c’est pour cela que tu y viens tout les jours pour agresser les membres de ce forum qui ne t’ont rien demandé d’ailleurs
    sandrine

    Comment by sandrine — 22/11/2004 @ 4:49 pm

  11. ouais, le forum des groupies il est fort drole !
    http://bogdanoff59.forumactif.com/index.forum

    et comme on dit là-bas :

    ouin-ouin YBM ty comprent rien au matématique alors d’etre maichant avec S… paske sinon je te trouve et je te bote le cul , les Bogda y son beau et y son meilleure que toi alors gros jalous TAIT TOI

    Comment by Surkrut — 26/11/2004 @ 5:16 pm

  12. Je viens de lire le roman avec lequel les Bogda veulent faire passer le nombre d’or à la transcendance:
    Voila en gros le type de raisonnement :
    3 est paire !!!
    En effet, la fonction définie sur R par f(x)=3 est paire !!!(je caricature à peine).

    Comment by Barça — 26/11/2004 @ 6:41 pm

  13. Cela devrait te plaire Ybm:
    http://math.ucr.edu/home/baez/bogdanoff/referee.html

    Comment by Barça — 21/12/2004 @ 12:13 am

  14. les frères auraient dit : “il n´existe aucune méthode pour en donner une approximation rationnelle au contraire de Pi dont une bonne approximation rationnelle est 22/7
    euh, moi j’ai des excellentes approximations du nombre d’or : 8/5, 161/100, 809/500, …

    et en plus ils n’ont même pas entendu parler de l’approximation de Pi 355/113
    Ouarf …

    Comment by Antonomase — 7/1/2005 @ 12:55 am

  15. Les frères Bogdanoff devraient arrêter la tisane… Quelle est la prochaine étape de leur incommensurable mensonge ? La création d’une secte ? Un souscription internationale sur le net pour aller vers Sirius (ah non, c’est l’O.S.T., je me suis trompé…).

    Vérifiez un peu vos infos et allez jeter un oeil sur leur histoire de thèse qu’ils ont eu (partiellement pour l’un d’entre eux) : il n’y a pas de quoi se vanter et avoir une thèse dans ces conditions est aussi pitoyabole que de décrocher un Bac S au rattrapage et grâve à une option type peinture sur soie.

    Après Elisabeth Tessier, les frères Bogdanoff. Quel est le prochain thésard inattendu ? Vincent Lagaff ? Gérard Majax ? Raffarin ?

    Je conseille à tous un excellent article paru dans Ciel & Espace sur le sujet qui remet les choses à leur place.

    Aller, sur ce, je m’en vais clouer une chouette sur ma porte de grange, des fois que…

    Comment by gebruik — 23/1/2005 @ 1:18 pm

  16. À propos de Ciel & Espace : les frères Bogdanov traînent le magazine devant les tribunaux pour diffamation. Incapables de répondre sur terrain scientifique, discrédités sur le terrain médiatique par la publicisation de leur déontologie plus que douteuse, ils tentent de faire taire tous ceux (jusqu’à leurs propres raporteurs de thèse !) qui s’étonnent de leurs bourdes et qui dénoncent leurs pratiques en les intimidant (ou en essayant de les acheter). Ils mesurent très mal à quel point le terrain juridique leur sera encore plus catastrophique que le scientifique et le médiatique…

    Comment by YBM — 23/1/2005 @ 4:23 pm

  17. En fait je n’ai rien à voir avec le monde de la physique ou des maths, donc je ne parlerai pas du fond. Je voulais juste comprendre l’acharnement sur les frêres Bogdanov ? Je vais prendre un exemple plus proche de moi pour comparer. Je suis doctorant en préhistoire. En préhistoire nous avons Yves Copens. Celui-ci n’a pas écrit de véritable article depuis les années 80 et passe son temp à courir les médias. Des qu’il y a une caméra il ne raconte que d’énormes conneries (entre coupées parfois de quelques vérités). Son domaine d’étude c’est la paléontologie, mais il s’improvise préhistorien et même depuis quelques années il se fait passer pour le découvreur de Lucy !!! Tous les préhistoriens le savent. On l’appele mister préface (dans ses dossiers il met les préfaces comme publications). Pourtant il n’existe pas un seul site Internet pour le critiquer (pourtant je vous garantis qu’on sait s’en servir). On ne dépense pas de temps a le démonter, alors que, vu le film “Homo Sapiens” et surtout les bouquins issus du film qu’il est censé avoir vérifié scientifiquement, se serait extrémement facile !!! Alors pourquoi autant de sites, autant de post, de forum autours d’eux ???? Je n’en sais rien s’ils ont raison ou tord (sauf que si ils ont une thèse c’est qu’ils ne doivent pas être si con), mais pourquoi perdre autant d’énergie à les démonter plutôt que vous consacrer à vos traveaux de recherche.
    CRUIPEE

    Comment by cruipee — 18/2/2005 @ 8:23 pm

  18. Juste pour info, c’est quoi une thèse partielle ????

    Comment by cruipee — 18/2/2005 @ 8:25 pm

  19. En fait j’ai eu mes réponses sur la toile !!!
    A plus

    Comment by cruipee — 25/2/2005 @ 12:54 pm

  20. Quelles qu’en soient les justifications, je trouve ça puéril de descendre quelqu’un tout court, ils ne font de mal à personne et même si leurs théories et leurs histoires sentent le moisi, elles se basent sur des choses existantes et fascinantes qui ont eu au moins le mérite de donner un quelconque intérêt à plusieurs novices (dont moi) pour un certain type de sciences dures.
    Je pense que même si ils ne sont pas experts ils méritent d’être critiqués avec classe et non avec méchanceté gratuite et hâtive.
    Je pense qu’ils sont ouverts au dialogue et c’est déja pas mal, peut-etre en ont-ils marre aussi de se faire cataloguer rapidement, la seule chose que ce bloulard d’être humain, scientifique ou non sait faire à la perfection……cataloguer….alors cataloguons, oui ce sont des clowns, oui ils ne font rien de bien et ils ne connaissent rien à la science.
    Toujours est-il que leur discours est ouvert et très posé, contrairement à l’acharnement dont ils sont victimes (aussi mystificateurs qu’ils soient).
    rien que pour ça ils ont droit à mon respect.
    Voilux
    http://igor.bogdanov.free.fr/thesis-reports.pdf

    Comment by nikos — 27/2/2005 @ 1:27 am

  21. Tu trouves ça posé de poster sous des identités fictives, bardées de faux diplômes (en ce moment même ça continue sur “sur-la-toile” et sur les-mathématiques.u-strasbg.fr) afin d’asséner des arguments d’autorité dans le but (foireux) de disqualifier les objections argumentées ?

    Tu trouves ça posé de falsifier des documents scientifique dans un livre ?

    Tu trouve ça posé de menacer de procès toute personne qui les critique ?

    Tu trouves ça posé de détourner les moyens de France Télévisions pour faire la promotion de travaux bidon ?

    Comment by YBM — 28/2/2005 @ 2:13 pm

  22. Je ne sais pas si tout cela est posé, mais leur diplôme ils l’ont, et mise à part dans quelques magazines grand public, j’ai vu beaucoup moins de critique sur eux que sur Tessier (je pense aux mail à la con du CNRS qui n’ont pas arrêté sur Teissier et rien sur les Bogda). Et pour le reste je ne vois pas ce que les critiques permanantes apportent de plus. En effet je prends mon cas du gars, internaute moyen, qui n’y connait pas grand choses en math ou physique et bien du fait qu’ils soient attaqué de partout j’aurais une tendance naturelle (je ne sais plus comment les psycho appéle ça) à me ranger du côté de celui qui subit !!! Je ne sais pas s’ils ont raisons ou pas, je ne comprends pas pourquoi cette acharnement.
    Toute l’énergie dépensée sur les forum, ou a programmer des jeux anti bogda etc c’est de l’énergie qui n’est pas investie dans ton travail de recherche … D’ailleur j’attends une réponse sur ce point et basta pour moi, l’Etat ne me paie pas pour que j’use les connexions Internet de la fac pour juger des gens, pour lesquels un jury a mouillé déjà son nom… Je ne sais pas comment cela se passe en physique chimie, mais nous (en préhistoire et Quaternaire) un rapporteur et un examinateur, voit son nom associé à la thèse qu’il a accepté (et encore plus le directeur) donc il ne la file pas à tout le monde… mon directeur “élimine” qlq chose comme 80 % des étudiants entre la maitrise (master 1 ajd’hui) et l’entrée en thèse… Pourquoi ? Parceque à chaque thèse sa réputation est en jeu. Tu parles plus haut de l’agrég ????????????????????????????? Quel rapport entre l’agreg et la reherche ??? Il y a effectivement quelque fac qui favorise les agrégés, mais c’est absurde. L’agrég t’apprends des trucs par coeur mais t’apprend pas à faire de la recherhce, ça veut dire que tu perd 1 ans (plus souvent 2 il me semble) entre la maitrise et le DEA ou entre le DEA et la thèse (et du coup tu peu perdre l’alloc si tu n’as pas l’agreg au final). Passé 30 ans tu te retrouves très limité pour les recrutements (bon c’est vrai qu’en physique un thèse et facilement menée en 3 ans, mais en sciences humaines c’est plutot 4 ans). Ici on a plutot même tendance à penser que l’agreg c’est pour faire enseignent plus que pour faire chercheur ! Puis en plus explique moi en préhistoire quelle agreg voudrais tu que je prépare ???
    Et c’est quoi l’histoire de la thèse partielle ??? Y a aucun texte la dessus ? En tout cas en France !!! Le jury la donne ou ne la donne pas, mais une fois que les examinateurs ont donné leur feu vert pour la soutenance, le seul suspens qui reste c’est pour la mention uniquement !!!

    Comment by cruipee — 1/3/2005 @ 1:42 pm

  23. tout ce que j’ai lu et entendu d’eux était posé, alors fait un poids deux mesures en t’informant sur tout ce que tu affirmes car pour avoir parlé avec eux ce n’est pas du tout leur ton ni celui qu’ils emploient pour repondre aux attaques qui ont quand même commencées avant même de connaitre le contenu de leurs travaux aussi mauvais qu’ils soient, ça montre que les premiers abrutis à parler sont des gens qui reflechissent sur de l’apparence, joli reflexe!!!

    Comment by nikos — 1/3/2005 @ 4:14 pm

  24. Écoute Cruipee, je vais essayer de pas être grossier en te répondant, mais c’est pas évident vu le monceau de débilités de ton dernier message. Pour commencer tu serais gentil de ne pas me prendre à partie pour des interventions (sur l’agreg par exemple) qui ne sont pas de moi. De même cette l’expression “thèse partielle” vient d’un commentaire à l’article (qui fait sans doute allusion à ce que la thèse de Grichka n’a été accordée, à l’issue de la soutenance, que « sous condition suspensive de revoir profondément le manuscrit ») et n’est pas de moi non plus.

    Pour le reste : si tu manifestes autant de tolérance envers une escroquerie aussi manifeste, comprends que d’autres la refusent et s’en scandalisent. J’ai bien vu, sur le forum des très honnêtes et très brillantes groupies quantiques que tes exigences en matière éthique étaient assez basses, sur ce sujet comme sur les autres…

    À te lire on pourrait penser que la paléontologie n’accorde pas une très grande importance à l’honnêteté intellectuelle, et à te lire encore on est convaincu qu’elle ne place certainement pas la barre très haut en matière de capacité de raisonnement, de lecture et d’expression, si tant est que, cher anonyme, que le cursus dont tu te targues soit réel.

    Comment by YBM — 1/3/2005 @ 11:20 pm

  25. le problème pour moi est que le genre d’arguments anti bogdanov que tu développe l’a été bien avant de connaître le contenu de leur travaux, donc ça fausse déja pas mal la donne.
    Si eux n’ont pas agit en adéquation avec une certaine rigueur scientifique, je pense que les critiques n’ent en pas fait preuve du tout sous pretexte de leur image médiatique.
    Moi j’attends tranquillement qu’un de ses braves types qui se disent experts demontent tranquillement et sereinement leur travaux avec une précision et une clarté indispensable, avant de l’ouvrir prématurement et de se croire plus malin que celui q’on tient juste parce qu’on l’a catalogué escrot.
    Pour moi les escrocs ne sont pas démasqués, alors, les pseudos spéculations sur la validité de leurs thèses, des salades qu’ils débitent en promotions sur France 2 ou canal +, je m’en tamponne grave, j’attends des faits et une bonne vieille contre argumentation à l’ancienne.
    Et pas de “[…]de toutes façons ça n’en vaut pas la peine, vu les personnages, on sait déja qu’ils ne racontent que des conneries", parce qu’en disant ça, on ne démontre rien du tout et leurs thèses sont là avec rapports du jury (dont les signatures de Steinheimer et Majid en personnes).
    Donc un peu de sérieux, ça sera plus crédible de déconstruire avec des arguments scientifiques bien solides, tout droit sortis du terrain où ils prétendent jouer, plutôt que de ressortir de l’inutile basé sur des rumeurs à la con dont (pour couronner le tout, tout le monde s’en bat)
    Bien à vous.

    Comment by nikos — 2/3/2005 @ 6:03 am

  26. et bordel c’est pas possible ce que j’ecris mal….je vous fais mes excuses.

    Comment by nikos — 2/3/2005 @ 6:04 am

  27. Alors reprenons dans l’ordre la question que je posai sur l’agreg et la thèse était adressé aux auteurs en règle général ! Ensuite je te prierai de ne pas être insultant. Pour l’éthique je pense ne pas avoir de problème personnel avec. Pour revenir au paléontologue a propos duquel j’ai plusieurs fois fait allusion il me semble avoir expliqué sur différents fora, pourquoi je trouve que c’est une perte de temps de le démonter sur Internet, et qu’on préfère s’en charger en cours. De toute façon personne dans le milieux de préhistoriens, il me semble, n’est dupe sur le personnage en question. Et oui malgré ses défauts je l’aime bien quand même car c’est lui qui m’a amené à faire ce que je fais aujourd’hui. Entre nous on l’appel l’attaché de presse (chose qu’il fait fort bien), même si je trouve que pour faire du grand public on n’est pas obligé de sortir des aberrations (je pense notamment à De Lumley qui fait de très bons livre grand public tout en étant un vrai scientifique et sans y mettre des conneries, il y a des truc avec lesquels je ne suis pas d’accord mais se sont des théories recevable, mais qui ne doivent pas t’intéresser puisque la préhistoire n’est pas une vraie science !!!).
    Ensuite je ne fais pas de paléontologie … Je suis préhistorien (ou plutôt étudiant en doctorat) et plus spécialisé dans le lithique et la paléolithique moyen ancien en Europe septentrionale (stade Isotopique 8 à 6). Je ne me targue d’aucun cursus, pour le moment je ne suis que doctorant (moniteur-allocataire n’est pas vraiment un statu, mais ça me fait bouffer et c’est déjà pas mal). D’ailleur si t’es si fort je pense que tu n’auras aucun mal à localiser mon PC par son IP pour voir que je poste d’un bureau de L’USTL (Lille I), puisque il semble je doive me justifier !!! D’ailleur si t’habites pas loin de Lille je préférerai avoir cette discutions dans 1 bistro (ça me semble le meilleur endroit pour ce genre de conversation).

    Par contre pourrais-tu, si tenté que tu sois capable de répondre à des questions par autre chose que l’agressivité et/ou ton air supérieur et paranoïaque, m’expliquer ou me donner un liens vers cette histoire de thèse partielle, car j’ai beau lire et relire les règlements des thèses je ne vois rien sur ce sujet !!!
    Je te rappel une dernière fois que je ne suis ni pro bogdan, ni anti, mais juste quelqu’un qui trouve que vos arguments (s’ils sont vrais) sont très mal agencés et brouille votre message. Et qu’à la limite, au final, s’ils sont sincères, sont plutôt ceux que j’aurais employé contre moi même si je voulais faire un coup de pub à ma thèse !!! (Mais bon je sais je ne fais QUE de la préhistoire, et je n’ai pas ton génie)

    Comment by cruipee — 2/3/2005 @ 11:07 am

  28. N.B. Si un message n’apparaît pas après avoir été posté ce n’est pas à cause d’un problème du logiciel (inutile de reposter donc) mais au système de filtre anti-spam qui peut faire des faux positifs. Dans ce cas le message est ensuite autorisé à la publication par un administrateur du site.

    Cruipee: je pense avoir été assez clair dans mes commentaires et mes articles. De toute façon je n’ai aucune envie de perdre du temps à polémiquer avec quelqu’un qui montre aussi peu de soin à lire les argumentaires qu’il prétend critiquer, et moins encore, sur le fond comme sur la forme, à exposer sa position. Permets moi de négliger tes propos autant que tu les négliges toi-même.

    Comment by YBM — 2/3/2005 @ 2:03 pm

  29. Sorry pour le multi post !!!
    J’ai quand même le droit de répondre à tes critiques ???
    Je te rappele qu’à la base je ne polémiquais pas je demandais des infos. De plus pour le fond je n’ai rien à redire (pour les raisons expliqué ici ou sur d’autre forum) mon problème c’est bel et bien la forme !!!
    Pourrais-tu quand même me répondre au moins à cette question, où me donner un liens precis (et sur) à propose de l’histoire de la thèse partielle, car aucun document officiel ne mentionne ce genre de chose.
    A l’origine je te respectai, mais comment veux tu que je prenne “monceau de débilités de ton dernier message” etc… et ton truc sur mon cursus !!!
    Mets toi 2 secondes à ma place, je ne connais que par la tv 2 individus, qui pour moi n’étaient que des bons journalistes. Je découvre dans le même qu’ils ont une thèse et une flopée de groupie comme tu dis, et de détracteurs. Je cherche donc à en savoir plus. Evidemment je ne comprends pas grand chose aux arguments scientifique que je ne maîtrise pas. Et pour les raisons déjà expliquées je cherche à comprendre le pourquoi et le comment. Je viens donc sur ton site chercher quelques réponses pour me faire une opinion et au lieu de m’expliquer ou de dire diplomatiquement que je te fais chier, tu m’insultes !!! Et bien ce n’est pas trop ma conception du scientifique ! Mais je sais tu vas dire, en langage plus joli, que je suis un pauvre nase, je n’y connais rien, je ne comprends donc pas et donc tu n’en a rien à foutre de moi !!!
    Merci d’avance !!!

    Comment by cruipee le nul — 2/3/2005 @ 3:43 pm

  30. http://ybmessager.free.fr/docs/ciel&espace-bogda1.pdf

    Comment by YBM — 2/3/2005 @ 4:18 pm

  31. Merci !!!
    Mais toujours la même question (je sais je suis le roi des chiants ;) ), une référence, moins grand public et plus offciel, sur l’histoire de la thèse “sous condition” ! Et promis je te fout la paix !!!

    Comment by cruipee le nul — 2/3/2005 @ 5:59 pm

  32. Cela devait etre rectifie d’ici la soutenance, et comme cela le fut trop incompletement, il fut demande a l’impetrant de revoir son texte comme condition suspensive a la remise du diplome.

    Lettre de Sternheimer, second directeur de thèse des deux escrocs à Brezin, président de la Société Française de Physique, qui a publié un article sur le problème, document hélas devenu introuvable. Cette lettre a été publiée par les Bogdanov eux-mêmes.

    Comment by YBM — 2/3/2005 @ 7:52 pm

  33. Bonjour,

    Ok, ce qu’ils annoncent ne semble pas vrai. Mais je suis tout à fait d’accord avec les commentaires postés par Cruipee. Pourquoi est-ce que les chercheurs passent leur temps, et donc l’argent de l’état, à critiquer le travail des Bogdanoff ? Tout le monde fait des erreurs. A mon avis, eux, ils sont tellement fans de maths qu’ils font tout pour être bons dans ce domaine sans vraiment y arriver. Ils sont fascinés et passionnés, tentent de comprendre et pour ça, on les tire à vue. Franchement, les gens qui les critiquent, c’est leur boulot de pratiquer “le descendage de Bogdanoff".
    Pour ce qui est des pratiques qu’ils ont utilisées pour crédibiliser leur travail, je ne sais pas comment je réagirais si après un travail de nombreuses années, suivi par des scientifiques reconnus (ils ne les ont pas achetées leurs thèses que je sâche ?), je me faisais descendre en flèche parce que tout est faux.

    En allant un peu loin (très loin même, je l’admets), comment furent accueillies les découvertes scientifiques faites jadis ? Il me semble que l’on faisait avaler du poison à certains, non ? Et pourtant, ce qu’ils disaient était vrai.

    Donc mon point de vue ne change pas. Et certains feraient mieux de s’occuper de leurs affaires. S’ils ne sont pas d’accord avec les Bogdanoff et qu’ils ne veulent pas qu’ils apprennent des choses fausses au grand public, et bien ils prennent leur courage à deux mains et ils passent à la télé pour parler science de belle manière et la montrer aux néophytes.

    Comment by Clément — 3/3/2005 @ 12:55 pm

  34. juste pour l’histoire de thèse “suspensive", t’es sur de tes sources, tu es sur que cela ne concerne pas plutot la soutenence elle même, car j’ai revérifié et fait vérifié, aucun texte ne parle de la possibilité de faire ce genre chose. Le PV devant être rédigé par le jury juste aprés la soutenance !!! Je sais que ce n’est qu’un détail à côté de ce que tu leur reproche, mais cela m’interresse.

    Comment by cruipee — 3/3/2005 @ 1:22 pm

  35. Tu veux pas cent balles et un Mars non plus ? Entre l’enquète scrupuleuse de David Fossé (à ton avis, il a demandé les détails à qui ?) et le témoignage cité par les deux escrocs eux-mêmes (qui ne sont pas vraiment du genre à truquer un texte pour qu’il soit en leur défaveur) tu veux quoi ? Si tu te poses vraiment des questions (sur un point dont on se moque comme de l’an quarante : sauf s’il permettait d’annuler le titre, certes) tu te prends par la main et tu leur demandes, tu demandes à l’Université de Bourgogne.

    Tu me parais bien naïf, et bien formaliste, pour un doctorant : il n’y a jamais eu personne chez vous qui a eu son doctorat en un an et sans soutenance (pour de bonnes ou de mauvaises raisons) ? Ça m’étonne, j’ai connu ça de visu deux fois : en math (bonne raisons), et en lettres (mauvaises raisons).

    Comment by YBM — 4/3/2005 @ 1:59 am

  36. En 1 an et sans soutenance ?????????? Alors on habite pas le même monde !!!! Au vu des textes et des procéduriés qui existent dans les facs tu ne me fera jamais croir ça !!!!!! J’ai intérogé tout un labo la dessus (sans rentré dans le détail, parce qu’on m’a déjà pris pour un con que je pose la question) et personne n’a jamais vu, ni diplôme sous condition au moment de la soutenence, ni thèse sans soutenance, ni de soutenance moins de trois ans avant le dépot du procé verbal (rien que d’un point de vu informatique le diplome ne pourrait pas être validé!!!). Alors je ne sais pas dans quelle fac tu bosses, ni dans quel pays !!! Je veux bien te croire sur parole pour la thèse sous condition (je n’ai pas le choix), mais pour le reste sans preuve j’aurai du mal !!!
    Ensuite si je te pose la question à toi, c’est parce que tu es l’anti et je suis celui qui cherche à savoir, tu es donc censé essayer de me convaincre, sans me prendre en permanence pour le dernier des cons !!! Je vais te dire un truc (selon moi d’aprés plusieurs temoignages) plusieur personnes curieuses sur cette affaire (Bogda en général) été relativement neutre et avait plutot tendence à te croire, mais à cause de ton comportement (je pense à ton ton méprisant envers tout ceux que tu concidére comme inférieur) on eu tendance à rejoindre ce que certain appel le clan pro bogda. Car oui, à cause de la façon dont tu rentres dans ce débat on arrive au niveau maternelle avec les pro et les anti, une super vision manichéenne des choses! Quand j’explique Coppens aux autres je ne prends pas un ton supérieur et j’emploie un vocabulaire grand public, je ne méprise pas ! Et à cause de toi et de ma question sur les thèse en 1 sans soutenance, 2 umr en entier viennent de se foutre de ma gueule (merci !!!)

    Comment by cruipee — 4/3/2005 @ 4:12 pm

  37. (soupir)

    Comment by YBM — 4/3/2005 @ 7:46 pm

  38. Juste pour ajouter un truc bizarre.
    Les Frères Bogdanov se defendent en invoquant l’ignorance d’Alain Connes sur les groupes quantiques en disant que ce n’est pas sa spécialité…."Alain connes n’est pas un spécialiste des groupes quantiques et de la theorie KMS”
    Bah juste pour reflechir, j’ai trouvé un truc:
    http://tel.ccsd.cnrs.fr/documents/archives0/00/00/76/94/tel-00007694-01/tel-00007694.pdf
    regardez qui est dans le jury et surtout l’intitulé de la these..

    Comment by nikos — 8/3/2005 @ 1:23 am

  39. Merci pour l’info. Un autre article qui montre qu’Alain Connes, bien entendu, ne « connaît rien aux algèbres d’opérateurs ni à la condition KMS » :
    http://ybmessager.free.fr/docs/Zeta_BostConnes.pdf

    Comment by YBM — 14/3/2005 @ 2:02 pm

  40. A la lecture des forums, bien que n’ayant q’une maigre licence de maths obtenue de justesse, j’ai tendance à penser que les deux frères sont des imposteurs. Néammoins, j’ai un ami qui a obtenu un doctorat de chimie à Rennes I. J’ai pu constater le travail important que cela demande, et bien sur la nécessité d’avoir un DEA ou un DESS avec des notes très bonnes. Donc comment est t’il possible que les deux frères aient obtenu le droit de préparer un doctorat sans avoir au moins une maitrise de maths avec de très bons résultats ? et donc comment est t’il possible qu’ils fassent autant d’erreurs élémentaires ? Ont t’ils atteind un tel niveau qu’ils en oublient les bases ? S’agit t’il d’un acharnement injuste ? Sont t’ils de véritable manipulateurs ? Mais dans ce cas, quel est leur intérêt de chercher à bluffer tout le monde ? Ne savaient t’ils pas qu’ils finiraient forcément par être démasqués ? Bref cette histoire me laisse perplexe et sans jugement sur la valeur des Bogdanov. De toute façon, si leurs travaux sont sans intérêt, ils finiront aux oubliettes sans nul nécessité de les vilipender. Inversement, si leur travaux sont réellements bons, il y aura certainements d’autres chercheurs pour le reconnaître, il suffit de laisser faire le temps !!!!

    Comment by FredBZH — 5/7/2005 @ 3:52 pm

  41. Bonjour,
    Après avoir (à peu près) tout lu à ce sujet,et bien que mes bases scientifiques sont maintenant loins (Sup,Spé, Ingé. en info. 92),
    mes conclusions sont les suivantes :

    A) Concernant leurs travaux scientifiques :

    1. L’idée générale apparaît intéressante,
    2. Un manque de rigueur notoire, ce qui m’apparaît être quand même un peu limite pour des travaux mathématiques,
    (Cf. discussion Ark)
    3. Au final, rien de vraiment révolutionnaire, plutôt une espèce de nouvelle synthèse des derniers concepts.
    Le fameux théorème 3.2.2 n’a pas l’air d’avoir bouleversé l’histoire des mathématiques…

    Si j’étais eux, pour faire taire toute critique et me faire adouber par la communauté, je ponderais un article irréprochable dans une revue majeure; au vu de leurs noms, le comité de lecture serait extrêmement dur.

    Autre interrogation : Continuent-ils leurs recherches ? Si oui, avec qui, avec quels objectifs ?

    B) Concernant le bouquin :
    1. Il faut le prendre pour ce qu’il est : un bouquin poétique de sciences.
    2. C’est vrai qu’il fait “rêver” et il ne faut pas trop lui reprocher les erreurs/approximations.
    3. Mais alors, pourquoi mettre ces annexes qui au final n’ont rien apporté et pourquoi faire des citations incomplètes ? En particulier, à quoi sert l’annexe du théorème 3.2.2 au-delà du fait que les symbôles sont jolis ?

    C) Sur les personnages et les médias.
    Je trouve leur plan média plutôt réussi. Ils sont ressortis de l’obscurité mais c’est assez logique, c’est la cible trentenaire au même titre que Goldorak, Candy et consors.

    Au final, je pense qu’ils n’ont pas su quoi faire après Temps X et se sont donc adonné au math et à la physique.
    Ils ont eu une idée qu’ils ont poursuivies d’où les thèses et les articles.
    Puis, bénéficiant de l’affaire et du contexte générale du come-back des 80’s, ils ont été opportunistes : Livre et TV.

    On ne peut pas leur en vouloir….

    Comment by The Insider — 7/9/2005 @ 1:58 pm

  42. Salut.Je suis un humain((né sur la planete terre et ne l’ayant(a ma connaissance) jamais quitté depuis 29 années(en ce jour de 19 novembre 2006 apres la naissance de jesus christ).j’ai lu les textes ecris plus haut sur cette méme page et je decouvre qu’il existe une polemique sur l’authenticité des travaux qu’on fait les fréres bogdanov.je ne posséde qu’un baccalauréat donc je ne suis pas en mesure de polémiquer a ce sujet.Je tenais juste a ecrire que les féres bogdanov raménent la science en generale a un niveau comprehensible pour une majorité de personnes.je les trouve souvent trés interressant a la tv et ils ont le talent de passionner par leur recit.Méme si ils ne sont peut etre pas les mathematiciens les plus qualifiés ils ont quelques choses de mysterieux comme si ils venaient d’une autres planétes s’amusant avec la science en faisant réver.Aprés si ce sont des clowns et bien rions.PEACE

    Comment by zorro — 19/11/2006 @ 3:33 pm

  43. Bonjour,
    Aprés avoir vu bien nombre de reportages sur ces 2 phénomènes je trouve que tout de même ils ont bien du mérite car parler, et attirer autant de conversations sur ce sujet, c’est la preuve de leur réussite. je les encourage a continuer.

    Comment by formation physique — 24/1/2008 @ 6:33 pm

  44. Quel excellent argument ! Il y a également beaucoup de conversations sur Sarkozy, il parle beaucoup et il y a beaucoup de reportages sur son compte : c’est donc la preuve de sa réussite. Voilà une “formation physique” qui donne envie d’être suivie.

    Comment by Romnulphe — 26/1/2008 @ 9:52 am

  45. Romnulphe n’a pas tout à fait tort dans l’idée, mais par esprit de contradiction avec ma propre logique je suis plutôt de l’avis de “formation physique” sur le coup. D’abord il me semble que si on parle tant de Sarko c’est bien une preuve de sa réussite (sauf si on estime qu’être président est un échec, ce qui est vrai en partie, surtout quand on n’est pas un bon président, mais là c’est un autre débat).
    Mais là on va me dire qu’on parle de physique et pas de politique, et naturellement je répondrais que c’est une raison de plus pour ne pas être d’accord avec Romnulphe : si la polémique perdure c’est bien une preuve de leur réussite, ou disons plutôt de leur “non-échec".
    A ce jour personne n’a été capable de montrer que les travaux des Bogdanov n’étaient que des inepties, et on n’a fait que repérer quelques erreurs, parfois pas très subtiles c’est vrai, mais il y a des erreurs dans de nombreuses thèses, pour ne pas dire toutes.

    Je m’étonne que les deux frangins n’aient pas détourné la fameuse réponse historique d’Einstein apprenant l’existence d’un livre “cent scientifiques contre Einstein” :
    “Pourquoi cent ? Si j’avais tort un seul aurait suffit".

    Là où on peut parler de réussite c’est qu’ils lancent le débat, ils sont parvenus à décrédibiliser publiquement l’opacité de la recherche en physique dans un sens comme dans l’autre : en montrant (encore une fois, comme l’ont fait d’autres avec justesse) que la théorie des cordes est elle-même un échec, tout comme l’est sans doute leur propre théorie.
    Je ne sais pas si c’était une sorte de canular de leur part, s’il s’agit d’un simple concours de circonstances ayant dégénéré, ou si leurs travaux sont véritablement géniaux. Mais au moins ça met de l’action, et ça oblige leurs détracteurs à ne pas se contenter de rester dans leurs pseudo-certitudes.

    Daniel Sternheimer (directeur de recherche au CNRS) partage ce point de vue : au moins on peut féliciter les Bogdanov d’être de vrais passionnés de science, de faire bouger les choses dans un monde de vieux barbus obtus, et de sans doute suciter quelques vocations à une époque où la science n’attire plus les jeunes.

    Perso je préfèrerais qu’on s’en prenne à tous les adeptes d’un recherche trop conservatrice, qui se réservent les financements pour travailler sur les théories des cordes qui n’amèneront à rien, et qu’on laisse un peu plus les autres spécucler pour apporter des idées nouvelles : produire un univers à partir d’un logique algébrique comme les Bogdanov et tenter de défier la singularité du big bang, ou encore ceux qui élaborent des théories avec une expansion sans la inflation et des théories où la vitesse de la lumière serait variable. Parce qu’il ne faut pas oublier que c’est ça la recherche !

    Comment by maracas — 6/4/2008 @ 12:35 am

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Line and paragraph breaks automatic, e-mail address never displayed, HTML allowed: <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>

(required)

(required)


Anti-spam quizz : 4 + 1 =

Contact : epiphysique@yahoo.fr
Powered by WordPress